FANDOM


Réalités multiples
(informations couvrant un ou plusieurs plans d'existence)
Pour les références additionnelles, voir Kobayashi.

Le Kobayashi Maru était un vaisseau qui faisait partie d'une simulation sans victoire possible que les cadets de l'Académie de Starfleet expérimentaient dans le cadre de leur cursus académique.

Simulation de 2285 (Saavik) Modifier

Kobayashi Maru data

Transporteur de carburant neutronique de classe 3 Kobayashi Maru

Dans le test du Kobayashi Maru subi par le Lieutenant Saavik, le Kobayashi Maru était un transporteur de carburant neutronique de classe 3 enregistré au registre d'Amber sur Tau Ceti IV, son commandant était Kojiro Vance et il disposait d'un équipage de 81 membres et de 300 passagers.

Dans le scénario, le Kobayashi Maru était localisé à Gamma Hydra, section 10, à 19 périodes d'Altair VI, et fut touché par une mine gravitique, sa structure ayant subi de graves avaries. Le vaisseau ne disposait plus de puissance. Ses systèmes de survie étaient défaillants et de nombreuses victimes étaient dénombrées à bord. ("Star Trek II: The Wrath of Khan")

Ligne temporelle Kelvin
(créée par l'incursion de Nero en 2233)

Simulation de 2255 (Kirk) - chronologie alternative Modifier

USS Kobayashi Maru

L'USS Kobayashi Maru

Dans le test du Kobayashi Maru subi par le cadet James T. Kirk, l' USS Kobayashi Maru subissait l'attaque de plusieurs oiseaux-de-guerre klingons. ("Star Trek (film 2009)")

Monde réel
(article ou section(s) écrit(es) à partir du point de vue: "monde réel")

Coulisses Modifier

  • Il n'est pas possible de déterminer, de manière canon, si le Kobayashi Maru est un vaisseau qui a réellement existé ou si ce vaisseau est totalement fictif.
  • Il est probable que les vaisseaux présentés dans les deux films soient identiques. John Eaves et Alex Jaeger ont conçu l'USS Kobayashi Maru pour le onzième film Star Trek, en se basant sur les plans du transporteur de carburant neutronique de classe 3 de Roger Sorensen datant de 1983 [1] et sur l'image de couverture du roman "The Kobayashi Maru" de 1989. [2]

Liens externes Modifier