FANDOM


Dahkur, 2369

La capitale bajorane en ruines après le retrait cardassien en 2369

L'occupation de Bajor ou occupation cardassienne fût une période comprise entre l'année 2319 (environ) et l'année 2369, durant laquelle la planète Bajor et le système bajoran étaient sous le contrôle de l'union cardassienne. (TNG: "Ensign Ro"; DS9: "Emissary")

Durant l'occupation, les Cardassiens perpétrèrent des pillages et génocides, et pratiquèrent l'esclavage sur le peuple bajoran les confinant dans des camps de travaux forcés. Leur brutalité a finalement conduit à la mort de dix millions de Bajorans. (DS9: "Cardassians")

Cela incita le fier peuple bajoran à mener la résistance contre l'envahisseur, en usant de tactiques de guérilla et de terrorisme. Les Cardassiens se retirèrent finalement, en raison de la pression politique de la Fédération des Planètes Unies et des attaques de la Résistance. (DS9: "Emissary", "Duet")

Le début exact de l'occupation de Bajor n'est pas clairement définit. Cependant, il est généralement admit qu'elle commença vers l'année 2319.
Travaux Urgopore (lui écrire) est en train de travailler en profondeur sur cet article. Merci de ne pas le modifier pour limiter les risques de conflit de versions jusqu'à disparition de cet avertissement.


CommencementModifier

Avant l'occupation de Bajor, les Bajorans étaient un peuple pacifique centré sur les arts et les sciences. Ils étaient bien connus et admirés dans toute la galaxie pour leurs diverses œuvres.
Les Cardassiens eux étaient un peuple belliqueux et expansionniste ayant conquis de nombreuses planètes nécessaire à leur survie.

Pendant longtemps les deux peuples, dont les territoires étaient proches, coexistèrent pacifiquement. Cependant, les Cardassiens se mirent à convoiter les ressources en minerai d'uridium de la planète mère Bajor. Ils estimèrent aussi que les Bajorans leur étaient inférieurs au vu de leurs avancées technologiques. (DS9: "Waltz")

L'hostilité des forces armées de Cardassia Prime devint ouverte et vers 2319 une force militaire fût envoyée sur Bajor qui fut annexée par la force en 2328. Les Bajorans pacifiques ne résistèrent pas. La Fédération des Planètes Unies ne put intervenir au nom de la directive première et les autres puissances du quadrant Alpha ignorèrent simplement cette brutale annexion. (TNG: "Ensign Ro"; DS9: "Emissary", "The Circle")

Occupation de Bajor par les CardassiensModifier

Pouvoir politiqueModifier

Pour contrôler les Bajorans, et rendre l'annexion de la planète Bajor légitime, les Cardassiens érigèrent de nouvelles règles politiques et sociales.

Un gouvernement d'occupation bajoran fût crée, il devait rendre compte à un préfet, nommé par le commandement central cardassien. Ce dernier était le chef militaire des forces d'occupation cardassiennes et supervisait la politique cardassienne pour Bajor. Le dernier préfet de Bajor fût le gul Dukat. (DS9: "Duet", "The Collaborator", "Waltz")

La religion étant l'un des piliers de la société bajorane la liberté de culte fût interdite et tout membre du clergé bajoran fut emprisonné lorsqu'il bravait l'interdit en prêchant la parole des Prophètes. Ce fût le cas du vedek Winn Adami. (DS9: "The Collaborator", "Rapture")

Les camps de travaux forcésModifier

Gallitep

Le camp de travaux forcés Gallitep en 2357

Pour maintenir le peuple bajoran sous contrôle et permettre un exploitation totale des diverses ressources naturelles de Bajor, l'union cardassienne décida d'interner les Bajorans au sein de camp de travaux forcés. Réduit à l'esclavage les Bajorans durent exploiter des mines sur leur monde natal ou sur d'autres planètes du territoire cardassien.
Les conditions d'existence dans ces camps étaient extrêmes et conduisait à une mort certaine. Le gouvernement provisoire bajoran ratifia cependant les nombreuses demandes du préfet de Bajor qui exigea tout au long de l'occupation une main d’œuvre bajorane croissante. L'âge n'entrait pas en ligne de compte, des familles entières furent internées. Ce fût le cas de la famille Kira au camp de Singha. (DS9: "The Collaborator", "Shadowplay", "Wrongs Darker Than Death or Night")

L'un de ces camps de travaux forcés, celui de Gallitep, devint célèbre suite à la férocité de son commandant, le gul Darhe'el. Il exigea régulièrement de ses hommes la torture puis le massacre des Bajorans internés au sein du camp. Il fût surnommé le "Boucher de Gallitep" pour ses actions qu'il considérait justifiées : pour lui les Bajorans n'était que de la vermine au regard de la grandeur de l'union cardassienne. D'autres officiers cardassiens firent de même ce qui transforma l'occupation de Bajor en un génocide du peuple bajoran. (DS9: "Duet")

Au sein de ces camps les scientifiques cardassiens se livrèrent, sur les internés bajorans, à des expériences contraire à l'éthique. Ce fût le cas du Docteur Crell Moset, qui découvrit accidentellement un vaccin contre le virus Fostossa. Celui-ci provoqua durant l'occupation de Bajor une épidémie sur la planète.
Plus tard, Starfleet établit que Moset inocula volontairement, et sans les en informer, le virus à des Bajorans sains pour étudier la propagation de la maladie et produire naturellement un vaccin. Des preuves furent découvertes que lors de son arrivée sur Bajor, Moset acheta de nombreux agents pathogènes, dont des souches de virus Fostossa. Cette procédure typique dans le cadre de recherches médicales vaccinales ne fût pas suivie de l'achat de composés biologiques nécessaire à l'élaboration d'un vaccin. De plus, quatre jours après la réception des échantillons du virus un épidémie de Fostossa se déclara à proximité de son lieu d'étude alors que la maladie était absente de cette région avant.
Paradoxalement, après avoir tués des milliers de Bajorans, sa découverte d'un vaccin sauva par la suite la vie de milliers d'autres en éradiquant la maladie.
La famille de l'enseigne Tabor furent des sujets d'expérience de Moset. (VOY: "Nothing Human")

Terok NorModifier

Terok Nor orbiting Bajor

Terok Nor en orbite de Bajor

A partir de 2346, pour traiter directement l'uridium extrait des mines de Bajor, les Cardassiens décidèrent de construire une station spatiale orbitale équipée pour le raffinage du minerai. Elle fût baptisée Terok Nor et fût entièrement construite par la main d’œuvre des esclaves bajorans.
Suite à sa mise en activité les Bajorans furent alors affectés à la raffinerie. Cette section pouvait atteindre une température de 55 ° C (131 ° F). Les conditions de vie sur Terok Nor furent très difficiles pour les Bajorans qui moururent souvent. (DS9: "Necessary Evil", "Civil Defense", "Wrongs Darker Than Death or Night")

La station Terok Nor comprenait, outre les installations de traitement et raffinage, des quartiers grillagés au niveau de la "promenade" dans lesquels les surveillants cardassiens enfermaient les Bajorans qui n'était pas au travail. Au même niveau, un bar-salle de jeu tenu par Quark, accueillait les soldats et officiers cardassiens lors de leurs repos. Le Ferengi sélectionnait parfois des Bajorans pour leur faire exécuter de bases besognes dans son établissement.
Certains Bajorans, des "Collabos" comme Vaatrik, possédaient des boutiques ou affaires commerciales sur la station pour servir les Cardassiens qui y vivaient aussi au sein des quartiers d'habitations. Ces deniers accueillaient également les "femmes de confort" des officiers.
La sécurité de Terok Nor était assurée par un chef de la sécurité. Thrax et Odo en furent deux des plus notables. (DS9: "Things Past", "Wrongs Darker Than Death or Night")

Les "Collabos" et le marché noirModifier

Kubus Oak

Le "Collabo" Kubus Oak

Au cours de l'occupation, la société bajorane se retrouva fracturée. Un certain nombre de Bajorans devinrent des "Collabos" ou "Collaborateurs" en participant activement avec les Cardassiens à l’esclavage des Bajorans. Ce fût le cas de Kubus Oak, fonctionnaire du gouvernement d'occupation bajoran, qui approuva les ordres d’emprisonnement de Bajorans en camp de travaux forcés pour extraire le minerai d'uridium.
D'autres, comme le prylar Bek, aidèrent l'armée cardassienne à réprimer violemment la Résistance bajorane. (DS9: "The Collaborator")

Les officiers de l'armée cardassienne envoyés en garnison sur Bajor sélectionnèrent des femmes bajoranes pour qu'elles deviennent des "femmes de confort" qu'ils utilisèrent pour leur tenir compagnie loin de leur monde. Certains officiers en firent leurs maîtresses durant des années. Ce fût le cas du gul Dukat avec la Bajorane Kira Meru. Pour beaucoup de Bajorans elles furent considérées comme des "collabos". (DS9: "Wrongs Darker Than Death or Night")

Razka Karn

Le contrebandier Razka Karn

D'autres Bajorans profitèrent de l'occupation pour faire du profit comme Vaatrik et son épouse Pallra. Bajor étant totalement isolée des autres puissances du quadrant Alpha et sous le joug de l'union cardassienne le marché noir se développa. Les soldats et officiers cardassiens acceptèrent de fermer les yeux sur certaines opérations de contrebandiers, tels que Ibudan et Razka Karn, en échange de pot-de-vin.
La station spatiale en orbite de Bajor, Terok Nor, devint l'un des lieux important de la contrebande suite aux actions du Ferengi Quark, tenancier du bar de la station "Chez Quark". (DS9: "A Man Alone", "Necessary Evil", "Indiscretion")

Le marché noir permit aussi à la Résistance bajorane de s'armer auprès du marchand d’armes Hagath et de son associé Gaila, le cousin de Quark. (DS9: "Business as Usual")

La Résistance bajoraneModifier

Liens externesModifier