FANDOM


Observation lounge from space

Salon d'observation d'un vaisseau de classe Galaxy vu depuis l'espace, 2364

le Salon d'observation, salle de conférence, salle de réunion était le nom spécifique utilisé pour désigner la salle de briefing des vaisseaux de classe Galaxy et classe Sovereign. Les officiers supérieurs s'y réunissaient, et certains évènement particuliers (comme des négociations diplomatiques) pouvaient aussi y avoir lieu. Certains, cependant, ne s'y rendaient que pour profiter de la vue. Ainsi, l'amiral Jameson se retrouvait souvent dans le salon d'observation à regarder les étoiles juste avant le début d'une mission. (TNG: "Encounter at Farpoint", "Chain of Command, Part I", "Too Short a Season"; "Star Trek: Nemesis")

Aussi bien sur la classe Galaxy que sur la classe Sovereign, la pièce était de forme allongée parcourait tout l'arrière de la passerelle sur le Pont 1. Elle comptait sept baies vitrées en aluminium transparent, partant à peu près depuis la hauteur du bassin puis suivant la courbe de la coque jusqu'au plafond, offrant une vue sur l'arrière du vaisseau. (TNG: "Lonely Among Us")

Les baies vitrées de Star Trek: The Next Generation furent réutilisées pour la salle de conférence de "Star Trek: First Contact" et "Star Trek: Nemesis" et peut-être aussi pour l’Abordage vu dans "Star Trek: Insurrection".

Classe Galaxy Modifier

GalaxyLounge

Salon d'observation à bord d'un vaisseau de classe Galaxy, 2367

Enterprise-D lounge

Salon d'observation à bord d'un vaisseau de classe Galaxy, 2370

Galaxy observation lounge, external view

Vue extérieure

Enterprise legacy

Sculptures historiques des vaisseaux USS Enterprise visible à bord de l'USS Enterprise (NCC-1701-D)

Sur la classe Galaxy, le salon d'observation était relié à la passerelle via deux corridors situés à bâbord et à tribord de la passerelle, et accessible par une rampe en pente légère. Le corridor tribord donnait également sur un turbolift. (TNG: "Datalore")

La table de conférence suivait la courbure de la coque. Elle était équipée de panneaux de contrôle et de fauteuils pour dix personnes. Le capitaine était généralement assis à une extrémité de la table, d'un côté ou de l'autre. En 2365, deux écrans furent installé, de chaque côté de la pièce, derrière la table et à côté des portes d'accès. La salon était généralement décoré avec des plantes. On y trouvait également deux synthétiseurs alimentaires. (TNG: "The Child")

USS Enterprise (NCC-1701-D)Modifier

A bord de l'USS Enterprise (NCC-1701-D) le mur faisant face aux baies vitrées était décoré depuis au moins 2364 avec des hauts-reliefs {w} représentant les vaisseaux ayant porté le nom d’Enterprise". (TNG: "Encounter at Farpoint").

Ces sculptures furent enlevées en 2368 pour des raisons inconnues. Cette même année, des lumières grillagées au sol furent ajoutées au pied des baies vitrées. (TNG: "Redemption, Part II", "Darmok")

Ronald D. Moore a laissé entendre que ces sculptures étaient désormais en sa possession. (AOLchat, 1997)

En 2369, les écrans restaient allumés en permanence. Celui de bâbord affichait des informations sur l’Enterprise tandis que celui de tribord présentait des mises à jour sur l'état de divers vaisseaux de Starfleet. (TNG: "Chain of Command, Part I")

Étrangement, dans cet épisode, personne ne pense à éteindre ces écrans qui affichent des informations vitales alors que des officiers Cardassiens sont présents dans la pièce.
Aussi, les modifications apportées au salon d'observation (écrans et lumières au sol) apparaissent dans les scènes de TNG: "All Good Things..." se déroulant dans le passé, alors qu'on a pris soin de remettre en place les hauts reliefs de vaisseaux.

Outre pour les briefing et les conférences, le salon d'observation était utilisé pour une multitude d'autres événements, comme les célébrations informelles ou le jour du Capitaine Picard. (TNG: "The Game", "The Pegasus")

Fin 2367, la salon d'observation fut décompressé après qu'une baie vitrée en aluminium transparent soit déphasée par une bulle subspatiale instable alors que le vaisseau traversait une nébuleuse de matière noire. (TNG: "In Theory")

En 2370, les archives D'Arsay transformèrent le salon d'observation en marécage. (TNG: "Masks")

Tout au long de la première saison de TNG, le salon d'observation était en fait tourné dans le décor de l'infirmerie, adapté pour l'occasion. D'ailleurs, dans les scènes de l'infirmerie, on distingue les contours des baies vitrées au dessus des bio-couchettes.
Pour la saison 2, la production disposait de plus d'espace, et un plateau dédié fut construit. Par la suite, il fut converti en studio d'art pour TNG: "A Matter of Perspective", en salle à manger du capitaine pour TNG: "Sins of the Father" et "Violations", en salle de répétition de Beverly Crusher pour TNG: "A Fistful of Datas", en une salle de conférence où se réunit le Conseil Archéologique de la Fédération pour TNG: "Qpid" et en mess des officiers de l'USS Enterprise (NCC-1701-A) pour "Star Trek VI: The Undiscovered Country".
Ce décor fut reconstruit pour une courte scène de ENT: "These Are the Voyages...", avec quelques détails absents.

Classe Sovereign Modifier

Sovereign observation lounge

salon d'observation d'un classe Sovereign

Sovereign observation lounge (2373)

Les maquettes Enterprise en 2373

Sovereign observation lounge (2379)

Les maquettes Enterprise et l'écran de contrôle principal en 2379

L'agencement du salon d'observation de la classe Sovereign était similaire à celui à bord des classes Galaxy : la table de conférence était incurvée de la même manière et elle comptait le même nombre de places. Toutefois, la pièce était connectée directement à la passerelle via deux accès de part et d'autres de l'écran de contrôle principal. Des marches permettaient de descendre au niveau de la table. Au début des années 2370, on n'y trouvait pas d'écrans.

USS Enterprise (NCC-1701-E) Modifier

En 2373, le salon d'observation de l'USS Enterprise (NCC-1701-E) était lui aussi décoré avec les anciens vaisseaux appelés Enterprise, mais cette fois sous forme de sept maquettes indépendantes (dont l’Enterprise-D) protégées dans une vitrine en verre. Les maquettes furent endommagées par le capitaine Jean-Luc Picard qui, enragé contre les Borg, brisa la vitrine avec la crosse de son fusil phaseur. ("Star Trek: First Contact")

Vers 2379, la vitrine avait été divisée en deux parties placées à côté d'un large écran d'ordinateur, et les portes avaient été déplacées. ("Star Trek: Nemesis")

Le salon d'observation de l’Enterprise-E fut construit sur le plateau 29 des studios Paramount et était une large refonte de celui de TNG qui avait échappé à la destruction dans "Star Trek: Generations". Ce décor fut par la suite connecté à la passerelle, pour la première fois, dans "Star Trek: First Contact". Pour son apparition dans la finale d'ENT, il fut restoré à son apparence de l'époque TNG.