Fandom

Memory Alpha

Star Trek Into Darkness

10 526pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion4 Partager
MONDE RÉEL: Épisodes / Films
(Œuvres canons)
Film 12

STID Date française.jpg

Titres
Version originale
Star Trek Into Darkness
Version française
Star Trek vers les ténèbres (QU & NB)

Production
Scénario
Roberto Orci, Alex Kurtzman et Damon Lindelof
Production
J.J. Abrams, Bryan Burk, Alex Kurtzman
et Roberto Orci
Réalisation
J.J. Abrams
Musique
Michael Giacchino
Durée
127 min

Sortie (US) : 17/05/2013 et Québéc + NB
Sortie Francophonie : 05/06/2013 (BE)
12/06/2013 (FR et SU-R)[1]

Star Trek (film 2009) Production : 12/14 Star Trek Beyond

Films

IIIIIIIVVVI
GENFCINSNEM
ST 2009IDBEYST 2019
(Séries)


Dates
Date stellaire : 2259.55
Date terrienne : 2259 / 2260


Quand l'équipage de l’Enterprise est rappelé à la maison, ils trouvent une force de terreur inarrêtable au sein de leur propre organisation qui a fait exploser la flotte et tout ce qu'elle signifie, laissant notre monde en état de crise. Avec un compte personnel à régler, le Capitaine Kirk conduit une chasse à l'homme vers un monde zone de guerre pour capturer l'arme de destruction massive d'un seul homme. Comme nos héros sont propulsés dans un jeu d'échec épique de vie et la mort, l'amour sera défié, les amitiés seront déchirées et les sacrifices devront être faits pour la seule famille qui reste à Kirk: son équipage.

RésuméModifier

PrologueModifier

Nibiru village.jpg

Le temple profané

Début 2259, planète de classe M Nibiru.

Le capitaine James T. Kirk émerge d'un temple situé à la base d'un volcan actif, pourchassé par un groupe de Nibiran[à traduire]. Il se retrouve soudain nez-à-nez avec un animal et l'assomme par réflexe à coup de son phaseur. Surgit alors Leonard McCoy, qui explique en râlant à Kirk qu'il vient d'assommer leur "monture", ne leur laissant pas d'autre choix que de fuir à pied : il s'avère que Kirk a dérobé un parchemin nibiran sacré, déclenchant la colère des autochtones.

Pendant ce temps, Hikaru Sulu fait du surplace en navette au-dessus du volcan, avec Spock et Uhura à son bord. Spock, protégé par une combinaison environnementale, se prépare à faire exploser une bombe à fusion froide à l'intérieur de la caldéra afin d'interrompre une éruption cataclysmique qui provoquerait l'extinction de toute forme de vie sur la planète.

Kirk leur annonce par communicateur la situation délicate dans laquelle il se trouve. Spock lui rappelle la Directive Première : les Nibirans sont une civilisation pré-distorsion. Kirk le rassure en lui expliquant que lui et McCoy étaient déguisés, et qu'ils cherchaient simplement à éloigner les indigènes du volcan.

Les propulseurs de la navette commencent à être étouffés par les cendres, et Spock doit agir vite. Après un baiser d'Uhura, il se fait hélitreuiller dans le volcan. malheureusement, la navette a subi trop de dégâts et Sulu tente d'annuler la descente. Le câble maintenant Spock se rompt et le Vulcain chute dans la caldéra. Il atterrit pourtant avec sa combinaison intacte et le dispositif de fusion à froid toujours opérationnel. Sulu et Uhura, eux, sont contraints d'abandonner la navette. Uhura promet à Spock qu'ils reviendront le chercher.

Nibiru volcano.jpg

Le volcan en éruption

Dès qu'il estime être assez loin du volcan, Kirk accroche le parchemin volé à une branche d'arbre. Les Nibirans cessent aussitôt leur poursuite et se prosternent devant l'objet sacré. Kirk et McCoy parviennent à leur échapper en sautant dans l'océan du haut d'une falaise.

Grâce à des micropropulseurs et des appareils de respiration portables, ils rejoignent l'USS Enterprise sous l'eau et s'y réfugient via un sas. Ils sont accueillis par Montgomery Scott, chef-ingénieur de l’Enterprise, qui n'est guère ravi que son vaisseau soit caché au fond d'un océan et se plaint que l'eau salée risque de gêner le décollage. Les officiers rejoignent sur la passerelle.

Pendant ce temps, l'éruption entre dans sa phase finale et le temple où se trouvaient les Nibirans se prosternaient est détruit par des éjections de roches en fusion.

Spock arme la bombe à fusion froide avec un compte à rebours de trois minutes. Le dispositif de va geler le volcan, le tuant par la même occasion. Malheureusement, Nibiru possède un champ magnétique très fort qui gêne le fonctionnement du téléporteur. La seule façon de sauver Spock est de dévoiler l’Enterprise en le faisant voler au-dessus du volcan, ce qui enfreindrait la Directive Première. Kirk demande à McCoy ce que Spock ferait si les rôles étaient inversés - et le docteur lui répond que Spock le laisserait mourir. Spock lui-même s'est bel et bien préparé pour cette éventualité.

USS Enterprise resurfacing on Nibiru.jpg

L’Enterprise émerge de l'océan

L’Enterprise émerge de l'océan et se dirige vers le volcan, frappant les Nibirans de stupeur. Spock est téléporté à bord juste avant que le dispositif ne se déclenche. Kirk et McCoy le rejoignent en salle de téléportation.Spock est choqué que le capitaine ait ouvertement violé la Directive Première. Uhura leur annonce que le dispositif de fusion à froid a fonctionné, mais l'équipage est quelque peu contrarié par le manque apparent de gratitude de Spock.

Tandis que le vaisseau poursuit sa route vers les étoiles, sur la planète, les indigènes Nibirans tracent l'image de l’Enterprise sur le sol, l'adorant comme une divinité.

Acte 1Modifier

Date stellaire 2259,55, Terre.

Thomas Harewood, un officier de Starfleet vivant à Londres, se rend avec sa femme Rima au chevet de leur fille, Lucille. Elle est soignée au Royal Children's Hospital pour une maladie grave et se trouve actuellement dans le coma. Alors qu'il sort de sa chambre, Harewood est arrêté par un inconnu qui affirme pouvoir la sauver.

Au même moment, à San Francisco, Kirk se réveille dans son appartement après une nuit passée en charmante compagnie, dérangé par un appel de Starfleet.

Selon Damon Lindelof, les femmes avec qui Kirk se réveillent sont de la même espèce que le Lt. M'Ress de TAS, c'est à dire des catitiennes. [4] Si ces personnages présentent effectivement des caractéristiques caitiennes (notamment la queue de lion), elle divergent sur d'autres (absence de fourrure sur le visage) et la déclaration de Lindelof ne constitue pas une source canonique.

Kirk et Spock sont convoqués au bureau de l'amiral Pike. Kirk est convaincu que la première mission quinquennale de Starfleet va leur être affectée, bien que Spock soit quant à lui dubitatif.

Il s'avère que Spock a raison : quand ils arrivent dans son bureau, Pike pointe des divergences entre l'entrée du journal de bord du capitaine sur Nibiru, et un rapport que Spock a écrit à ce sujet. L'un dit que la mission s’est déroulée « sans incident », alors que l'autre détaille une violation de la Directive Première.

Kirk est consterné par ce qu'il considère comme une trahison de la part de Spock. Après une brève altercation, Pike congédie Spock et sermonne Kirk sur son manque d'humilité et de respect pour le rôle de capitaine. Kirk rétorque que si Pike l'a convaincu de rejoindre Starfleet, c'est précisément en raison de son attitude non-conformiste. Starfleet Command, cependant, voit les choses différemment : le chef de Starfleet Command, l'amiral Alexander Marcus, a formé une cour martiale à laquelle Pike n'a pas été invité à prendre part. La cour a décidé de relever Kirk de son commandement, et lui ordonne de retourner à Starfleet Academy. Pike ajoute qu'un jour, la conduite irresponsable de Kirk finira par provoquer la perte de tout son équipage.

Kelvin Memorial Archive.jpg

Le Kelvin Memorial Archive[à traduire]

De retour à Londres, l'inconnu extrait un flacon de son propre sang. Il le place avec un anneau dans un paquet. Harewood le réceptionne et injecte le contenu de la fiole au pack de transfusion de sa fille. Alors que la substance pénètre dans son système sanguin, ses signes vitaux reviennent peu à peu à la normale. il dépose un baiser sur son front, soulagé, et convaincu qu'elle va maintenant guérir.

Harewood se rend ensuite à son travail au Kelvin Memorial Archive[à traduire]. Il aperçoit brièvement l'inconnu avant d'entrer et de s'enfoncer sous terre par un long ascenseur. Il s'installe à son poste de travail, un verre d'eau à la main. Il envoie un message à l'amiral Marcus et laisse tomber l'anneau dans de le verre d'eau, qui se met à pétiller rapidement puis provoque une explosion massive.

Dans un bar de San Francisco, Kirk noie son chagrin dans l'alcool. Il s'apprête à aborder une femme lorsque l'amiral Pike s'interpose. Kirk s'étonne qu'il soit arrivé à le retrouver, mais Pike se contente de lui rappeler une certaine bagarre dans un bar de l'Iowa... Pike lui annonce que Starfleet lui a confié le commandement de l’Enterprise. Kirk marmonne que garder Spock comme premier officier ne serait pas une bonne idée, mais le Vulcain a de toute façon été transféré sur l'USS Bradbury. Mais Pike a autre chose en tête : il a fait jouer ses relations et obtenu que Kirk devienne son premier officier, à bord de l’Enterprise. Kirk en reste sans voix, quelque chose qui, selon Pike, est une première. Il reçoit alors un appel de Starfleet. Ils sont convoqués à une réunion dans la salle de conférence Daystrom au Quartier Général de Starfleet.

Alexander Marcus.jpg

L'amiral Alexander Marcus, commandant en chef de Starfleet

Sur le chemin de la salle de conférence, Kirk croise Spock et lui parle de sa rétrogradation. Spock est soulagé que la punition ne soit pas plus grave. Pour Kirk, la trahison de Spock lui reste toujours en travers de la gorge. Spock admet qu'il aurait dû le prévenir qu'il allait déposer un rapport au sujet de l'incident sur Nibiru. Après une brève rencontre avec Frank Abbott, capitaine de l'USS Bradbury, Kirk confie à Spock qu'il va lui manquer, mais s'énerve quand celui-ci reste sans répondre.

L'amiral Marcus ouvre la séance. Le message transmis par Harewood juste avant l'explosion était une confession, et l'informait de qui était à l'origine de l'attaque : John Harrison, un officier de Starfleet devenu totalement incontrôlable. Les officiers présents regardent les images prises sur les lieux après l'attaque, où 42 personnes ont perdu la vie. Sur l'une d'elles, Kirk remarque Harrison avec un sac, et interroge Pike à ce sujet. L'amiral Marcus demande à Kirk quel est le problème. Kirk s'interroge : pourquoi Harrison viserait-il une simple archive ? Harrison devait certainement savoir qu'une attaque terroriste sur une installation de Starfleet entrainerait une réunion de ce genre.

Et, précisément, à cet endroit...

Khan piloting Federation Jumpship 208.jpg

John Harrison attaque les hauts gradés de Starfleet

À l'instant même où Kirk émet cette hypothèse, un jumpship[à traduire] s'élève derrière les vitres de la salle de conférence et ouvre le feu, tuant le capitaine Abbott. Les officiers se mettent à couvert tandis que le personnel de sécurité entre et riposte.

Phaser rifle, alternate reality.jpg

Kirk épaule son fusil phaseur

Kirk s'empare d'un fusil phaseur et attaque Harrison de flanc, sans grand effet. Mais il a une idée en observant la bouche d'admission du moteur du jumpship. Il ouvre une armoire anti-incendie, attrape le tuyau et l'attache autour de son fusil.

Pendant ce temps, l'amiral Pike est mortellement blessé et Spock s'efforce de le tirer à couvert.

Kirk jette le fusil et le tuyau d'incendie, qui se faire happer par la bouche d'admission du jumpship. Le tuyau est aspiré sur toute sa longueur, puis sa fixation est arrachée à son tour et passe à travers le moteur. Le jumpship est gravement endommagé. Tandis qu'il commence à chuter, Kirk parvient à entrevoir Harrison se téléporter.

Dans la salle de réunion, Spock se livre à une fusion mentale avec Pike juste avant qu'il ne meure. Kirk arrive alors, et s'effondre à la vue du corps sans vie de son mentor.

On voit alors Harrison se matérialiser sur une planète totalement différente. Il relève la capuche de son manteau long et s'éloigne.

Acte 2Modifier

Kirk, seul dans son appartement, se remet du choc émotionnel lorsqu'il reçoit un appel de Spock : Scotty a enquêté sur l'épave du jumpship de Harrison, et a découvert à bord un dispositif de transdistorion portable. Sa destination est un endroit que la Fédération ne pourrait pas atteindre en temps normal. Kirk et Spock se rendent au Quartier Général de Starfleet, et annoncent à l'amiral Marcus où Harrison s'est enfui : Qo'noS, la planète mère de l'Empire Klingon. Marcus craignait que ceci ne se produise. Spock fait remarquer qu'Harrison s'est matérialisé dans une province normalement inhabitée de la planète, et Kirk ajoute qu'il n'a pas peur de partir à sa poursuite.

Marcus décide alors de tout leur dire sur la véritable nature d'Harrison et de la cible de la bombe. L'archive était une installation de la Section 31, une division secrète de Starfleet, qui menait des recherches sur l'armement et les tactiques dans le cas d'un éventuel conflit avec les Klingons. Pour Marcus, la guerre a déjà commencée. Il dispose même d'un nouveau type de torpilles longue-portée qui pourraient être utilisées pour éliminer discrètement Harrison. L'amiral rend le commandement de l’Enterprise à Kirk, et Spock insiste pour redevenir son premier officier.

Carol Marcus, alternate reality.jpg

Le Dr "Carol Wallace" rejoint l'équipage de l’Enterprise

Alors qu'ils se préparent à retourner sur l’Enterprise, Spock exprime ses réticences à tuer Harrison sans procès et insiste pour que Kirk prenne le temps d'y réfléchir.

Le Dr McCoy se joint à eux et, faisant remarquer à Kirk qu'il a raté son check-up, il décide de s'en occuper dans la navette. Ils sont rejoints par le docteur Carol Wallace, un expert en armement qui a été affecté par l'amiral Marcus en tant qu'officier scientifique supplémentaire. Spock s'en étonne. Kirk aussi, mais remarquant que Wallace est une bien jolie jeune femme, il se félicite de l'aide supplémentaire.

En arrivant à bord, Spock se dirige immédiatement vers la passerelle tandis que Kirk discute avec Scotty dans la salle des machines. Scotty refuse d'autoriser le transport des torpilles à photons à bord, parce qu'il ne peut pas les examiner et que le personnel de la section 31 refuse de lui dire grâce à quelle énergie elles fonctionnent. Il ne veut pas risquer d'utiliser des armes inconnues à proximité du noyau de distorsion, toute instabilité pouvant le détruire et tuer ainsi tout le monde à bord. Il est aussi contrarié que son équation de transdistorsion ait été réquisitionnée par Starfleet Command et se retrouve au bout du compte entre les mains d'un térroriste. Quand Kirk insiste pour que les torpilles soient chargées malgré tout, Scott démissionne, Keenser sur ses talons. Avant de partir, Scotty supplie une dernière fois Kirk de ne pas utiliser les torpilles.

Kirk and Uhura in turbolift.jpg

Kirk et Uhura dans le turbolift

Kirk retourne avec Uhura sur la passerelle. Il lui parle de la démission de Scotty et de ses problèmes relationnels récents avec Spock. Uhura lui laisse entendre qu'elle et Spock ont eu eux-aussi des problèmes dernièrement. Avant qu'ils ne puissent en discuter plus en détail, le turbolift arrive à destination. Kirk décide de promouvoir Pavel Chekov au poste d'ingénieur en chef (celui-ci ayant acquis de l'expérience en la matière en secondant Scotty ces derniers temps) et lui dit d'enfiler un uniforme rouge et de foncer en salle des machines.

L’Enterprise se met en route vers Qo'noS.

Kirk s'adresse à tout l'équipage par interphone, rappelant leurs ordres pour cette mission. Quand ils arrivent à proximité de la frontière Klingonne, ils utiliseront une navette pour se rendre sur Qo'noS et appréhender John Harrison. Ce n'est que s'il refuse de coopérer qu'ils auront recours aux torpilles.

Spock est soulagé de voir que Kirk a réexaminé les ordres originaux de l'amiral Marcus, et propose de se joindre à lui pour cette mission. Il retourne ensuite en salle des machines, où il confronte Carol Wallace. Il s'avère qu'elle s'est présentée à Kirk sous une fausse identité : Wallace est le nom de jeune fille de sa mère. Son véritable nom est Carol Marcus, fille de l'amiral du même nom. Spock exige qu'elle lui révèle la véritable raison de sa présence à bord.

Avant qu'elle ne puisse s'expliquer, l’Enterprise sort brutalement de distorsion. Chekov a découvert une fuite de liquide de refroidissement dans le noyau de distorsion, et lancé un arrêt manuel. Ils se trouvent encore à vingt minutes de voyage de Qo'noS. Kirk invite Uhura, qui sait parler klingon, à se joindre à lui et à Spock. Il confie le commandement à Sulu pour la première fois, avec ordre de contacter Harrison avant leur arrivée pour exiger sa reddition. Le Dr McCoy est inquiet, mais Kirk lui assure que Sulu est à la hauteur.

Kirk et son équipe embarque dans un véhicule confisqué un mois plus tôt lors de l’"Incident Mudd". Il ordonne à deux autres officiers, dont Hendorff, d'échanger leurs uniformes contre des vêtements civils. Il ne faut pas qu'ils aient de lien évident avec la Fédération pour cette mission, de crainte de déclencher une guerre interstellaire. Chekov assure à Kirk qu'il fera de son mieux pour que les moteurs soient de nouveau opérationnels à leur retour.

Tandis que Kirk pilote son vaisseau vers Qo'noS, Sulu envoie un message à Harrison lui donnant deux minutes pour se rendre, ou il sera éliminé avec de nouvelles armes avancées. Sulu est tellement ferme dans son propos qu'il surprend même le Dr McCoy, jusque-là sceptique.

Alors qu'ils volent autour de Qo'noS, Uhura et Spock commencent à se disputer, au grand dam de Kirk. Uhura est contrariée par le manque apparent de sentiments dont fait récemment preuve Spock, surtout depuis son sauvetage sur Nibiru. Elle lui raconte également que Kirk lui en veut lui-aussi. Bien que Kirk ne souhaite pas être mêlé à leurs affaires, il admet qu'elle a raison. Spock tente de les rassurer, elle et Kirk, en leur expliquant qu'ils se trompent sur son attitude. Il se souvient de sa fusion mentale avec l'amiral Pike, et comment il a ressenti ses dernières émotions avant sa mort. Elles lui ont rappelé comment il s'est senti quand Vulcain a été détruite. Il assure à Uhura qu'il ne veut tout simplement plus jamais ressentir un tel désespoir, et ses sentiments pour elle n'en sont pas moins forts pour autant.

Leur soulagement est de courte durée : leur vaisseau est pris pour cible par un classe D4 Klingon qui patrouillait dans la zone et semble être tombé sur eux par accident. N'ayant pas le moindre armement, Kirk pousse à fond les moteurs du vaisseau pour tenter de lui échapper. Il aperçoit un passage étroit entre deux bâtiments et s'y engouffre, parvenant ainsi à le semer. Kirk pense qu'ils se sont échappés, mais Uhura estime qu'il pourrait y avoir des dispositifs de brouillage. Et effectivement, ils se retrouvent bientôt encerclés par trois autres D4 qui leur ordonnent d'atterrir.

Pour Uhura, leur avenir semble quelque peu compromis : ils vont être torturés, interrogés et tués. Elle insiste pour être autorisée à tenter de parlementer avec les Klingons. Ils atterrissent et Uhura quitte la navette, se retrouvant face à une quinzaine de guerriers Klingons en armure. Spock conseille à Kirk ne pas interférer, de peur qu'ils ne déclenchent la colère des Klingons... et d'Uhura. Kirk sort cependant quelques phaseurs, au cas où. Uhura explique à la patrouille de Klingons qu'ils sont venus sur la planète afin d'arrêter un dangereux criminel qui met leurs deux mondes en danger. Le chef de la patrouille enlève son casque et lui répond qu'il s'intéresse peu à des humains tuant d'autres humains. Dans l'espoir de jouer sur les fortes traditions klingonnes, Uhura rétorque qu'il ne s'intéresse peut-être pas aux humains, mais qu'il s'intéresse à l'honneur, que cet humain n'en a pas, et que pour cette raison il les laissera aller. Mais, peu impressionné, l'officier Klingon saisit Uhura et sort un couteau, prêt à la tuer.

Khan on Kronos.jpg

Harrison sauve l'équipe de l’Enterprise

Soudain, quelqu'un ouvre le feu sur les Klingons. C'est Harrison, armé d'un fusil à tir rapide et d'un canon à faisceau large. Les officiers de l’Enterprise attaquent à leur tour, dans un déluge de tirs de phaseurs et de corps-à-corps. Physiquement, Kirk a peu de chances, mais il parvient à tirer sur plusieurs guerriers Klingons armés de disrupteurs et diverses armes blanches, dont des dagues et des bat'leths. Harrison se révèle être particulièrement habile, aussi bien avec son canon phaseur qu'à mains nues. Les autres vaisseaux Klingons larguent des renforts, mais ils sont tués à leur tour. Harrison tue même les derniers Klingons avec leurs propres couteaux. Il pointe ensuite son arme sur Kirk et lui demande de combien de torpilles il dispose. Kirk refusant de répondre, Spock lui dit qu'ils en ont 72. Harrison se rend immédiatement sans condition. Kirk accepte, puis de rage, se met à frapper Harrison plusieurs fois - sans le moindre effet.

Harrison est ramené à bord de l’Enterprise et placé en détention. Le Dr McCoy prélève un échantillon de son sang, afin d'essayer de comprendre sa physiologie. Harrison insiste pour être autorisé à parler avec Kirk. Spock pense qu'il cherche à le manipuler, mais Kirk accepte. Harrison semble savoir quelque chose sur les dégâts causés au moteur de distorsion, ce qui laisse entendre que quelque chose cloche. Il dit à Kirk deux choses : tout d'abord, il lui donne une série de coordonnées, 23-17-46-11, un point situé à proximité de la Terre. Harrison affirme à Kirk qu'il pourrait y trouver des réponses. Ensuite, il lui recommande fortement d'ouvrir une des torpilles à photons pour voir ce qui est vraiment à l'intérieur.

Kirk confronts Harrison in brig.jpg

Kirk face à son mystérieux prisonnier

Sur Terre, Scotty et Keenser tuent le temps dans un bar de San Francisco. Scotty reproche à ce dernier de ne pas l'avoir empêché de démissionner. Il reçoit alors un appel de Kirk, qui lui transmet les coordonnées d'Harrison. Il reconnait que Scotty avait probablement raison au sujet des torpilles, et celui-ci accepte ses excuses bien qu'il coupe court à la conversation. Même si Scotty ne soit pas d'humeur à faire des faveurs à Kirk, Keenser insiste pour qu'ils l'aident.

L’Enterprise n'est toujours pas pleinement réparé, mais a assez de puissance pour rejoindre un planétoïde proche où son équipage pourra examiner une des torpilles à photons en toute sécurité. Kirk rassure Chekov, lui disant que les problèmes de moteur n'étaient probablement pas de sa faute. Un message a été envoyé à l'amiral Marcus après la capture d'Harrison, mais aucune réponse n'est encore arrivée. Spock révèle la véritable identité de Carol Marcus et suggère qu'elle et le Dr McCoy tentent d'ouvrir une torpille à photons.

Sur le planétoïde, le désarmement de la torpille commence. Marcus explique au docteur comment couper un des fils. Au moment où il le fait, le compartiment se referme sur son bras et la torpille s'enclenche avec une minuterie de 30 secondes. Marcus désarme la torpille à 2,57 secondes près et celle-ci s'ouvre, révélant un cryotube avec une personne congelée à l'intérieur.

Khan in brig reveals identity.jpg

"Mon nom est... KHAN."

Pendant ce temps, les coordonnées fournies par Harrison mènent Scotty en orbite de Jupiter, où il découvre un impressionnant chantier naval. S’insèrant dans un convoi de navettes identiques à la sienne, il pénètre, bouche, dans la superstructure.

À bord de l’Enterprise, le Dr McCoy examine les cryotubes. Les corps conservés à l'intérieur sont toujours en vie, mais les humains n'ont pas eu recours à la technologie cryogénique depuis la découverte de la distorsion. Ces personnes s'y trouvent donc depuis au moins trois cents ans.

Kirk et Spock retournent voir Harrison pour obtenir des réponses. Celui-ci leur apprend que les torpilles renferment son ancien équipage. Il avoue aussi être lui-même Khan, un humain génétiquement amélioré. Son équipage et lui ont été exilés dans l'espace vers la fin du 20ème siècle. L'amiral Marcus a découvert son vaisseau après la destruction de Vulcain, et lui seul a été réveillé. Marcus voulait exploiter l'intellect et la sauvagerie de Khan afin de préparer Starfleet à une éventuelle guerre contre les Klingons. Khan révèle également que Marcus voulait que Kirk tire les torpilles sur Qo'noS. Il a délibérément saboté l’Enterprise afin qu'il soit découvert, déclenchant ainsi cette guerre qu'il désire.

Kirk refuse de croire Khan, condamnant ses actions. Khan affirme que Marcus a pris son équipage en otage afin de le contraindre à exécuter ses ordres. Il a placé son équipe en stase dans les torpilles pour le protéger, mais il n'avait aucune idée de l'endroit où elles se trouvaient. Lui seul est parvenu à s'échapper. Il affirme avoir commis ces attentats parce qu'il croyait que son équipage avait été tué.

Un navire s'approche alors de l’Enterprise, mais pas en provenance de l'espace Klingon. Kirk fait transférer Khan à l'infirmerie, sous bonne garde. Le vaisseau inconnu est un énorme navire de Starfleet, sans marquages, l’USS Vengeance.

Acte 3Modifier

Kirk reçoit un appel de l'amiral Marcus, et décide d'enregistrer et de diffuser la communication par haut-parleur à travers tout le vaisseau. Il raconte à l'amiral Marcus que les problèmes de moteur l'ont empêché de tuer « Harrison », révélant qu'il connaît la véritable identité de l'homme. Il laisse également entendre que Marcus sait ce qui se passe. Marcus, quant à lui, accuse Kirk d'être sous l'influence de Khan, et insiste pour qu'il soit exécuté sur le champ. Il ordonne à Kirk de le lui remettre, mais les téléporteurs de l’Enterprise sont hors service. Kirk affirme à Marcus que Khan est en salle des machines puis coupe les communications. Il demande alors à Chekov s'ils peuvent passer en distorsion, ce à quoi celui-ci répond qu'ils peuvent mais que c'est risqué, le noyau de distorsion étant encore instable. Ils passent malgré tout en distorsion, cap sur la Terre.

USS Vengeance fires on the USS Enterprise.jpg

Le Vengeance ouvre le feu sur l’Enterprise

The USS Enterprise damaged by the USS Vengeance.jpg

L’Enterprise sous le feu de l'USS Vengeance

Bien qu'ils soient en distorsion, Khan explique à Carol qu'ils ne sont pas en sécurité pour autant, le Vengeance ayant la capacité d'attaquer même à cette vitesse. Carol fonce vers la passerelle pour prévenir Kirk, mais l'amiral Marcus les a déjà rattrapés et ouvre le feu sur l’Enterprise.

La première rafale provoque une importante brèche dans la coque au niveau de la salle des machines, tuant des dizaines de membres d'équipage. La deuxième endommage la nacelle tribord de l’Enterprise, le forçant à sortir de distorsion entre la Terre et la Lune.

Carol tente de contacter l'amiral Marcus, refusant de croire que son père serait capable de détruire l’Enterprise s'il sait qu'elle se trouve à bord, mais celui-ci se contente de la téléporter à bord du Vengeance. Marcus accuse alors Kirk et son équipage d'être de connivence avec « Harrison » et les condamne tous à mort. Kirk tente de plaider pour la vie de son équipage mais Marcus lui répond qu'il avait l'intention de détruire l’Enterprise depuis le début, et coupe la communication.

Cependant, les systèmes du Vengeance sont subitement coupés. Kirk reçoit alors un appel de Scotty, qui s'est glissé à bord et a procédé à un petit sabotage. Il faudra du temps pour faire redémarrer les systèmes, laissant une ouverture à l’Enterprise pour tenter d'arrêter l'amiral Marcus. Kirk confie les commandes à Spock. Celui-ci s'y oppose, mais Kirk insiste en affirmant que l’Enterprise a besoin à sa tête de quelqu'un qui "sait ce qu'il fait".

Le capitaine se rend alors à l'infirmerie et interroge Khan sur les spécificités du Vengeance. Il s'agit d'un vaisseau de classe Dreadnought, deux fois plus gros, trois fois plus rapide, et bien plus lourdement armé que l’Enterprise. Tandis qu'ils parlent, McCoy injecte un échantillon du sang de Khan à un cadavre de tribule afin d'en examiner les effets. Kirk demande l'aide de Khan, lui assurant que c'est sa seule chance que celui-ci aura de sauver son équipage.

Tous deux vont se lancer dans l'espace qui sépare les deux vaisseaux et aborder le Vengeance. L’Enterprise manœuvre de façon à placer un de ses sas face au Vengeance, et de son coté Scotty se met en place pour ouvrir manuellement un accès. Kirk et Khan enfilent combinaisons spatiales et propulseurs et se lancent à travers le champ de débris. Pendant le vol, le casque de Kirk est frappé par un éclat, mettant hors service son affichage tête haute. Khan rencontre lui aussi un champ de débris, mais il se rétablit et guide Kirk sur la bonne trajectoire jusqu'au sas. À l'intérieur du Vengeance, Scotty est capturé par un agent de sécurité, mais il parvient à actionner le mécanisme d'ouverture - expulsant l'homme et permettant à Khan et Kirk de rentrer.

Spock 2259 alternate reality.jpg

Spock met son jeune alter-ego en garde

Spock demande à Uhura d'ouvrir une communication vers Nouvelle-Vulcain et contacte son alter ego. Il l'interroge sur Khan, lui demandant s'il l'a rencontré dans son propre univers. Bien qu'il ne souhaitait pas intervenir dans le destin de son jeune homologue, le vieux Spock décide de faire une exception dans ce cas précis. Il révèle que Khan n'est autre que Khan Noonien Singh et qu'il a été l'adversaire le plus dangereux jamais rencontré par l'équipage de "son" USS Enterprise. Il est brillant, impitoyable et n'hésitera pas à tuer tout le monde à bord. Il a été vaincu dans son univers, mais à un prix terrible.

Sur la passerelle du Vengeance, l'amiral Marcus fait face à sa fille qui le gifle et exprime sa honte. Kirk et Scotty suivent Khan à travers dans les compartiments moteurs où il est impossible d'utiliser une arme sans danger. Ils sortent voainqueur d'une brève échauffourée avec l'équipage du Vengeance. Laissant Khan prendre un peu d'avance, Kirk demande à Scotty de le paralyser à l'instant même où ils arriveront sur la passerelle.

Sur l’Enterprise, Spock ordonne à tout le personnel médical de se rendre en salle des machines, et demande au Dr McCoy de commencer à armer les torpilles. Au moment où les systèmes offensifs du Vengeance se relancent, Kirk, Scotty et Khan atteignent la passerelle. Ils paralysent tout le monde sauf l'amiral Marcus et Carol. Scotty tire alors sur Khan et le sonne comme il en a reçu l'ordre. Kirk met l'amiral Marcus en état d'arrestation et lui ordonne de sortir de son fauteuil, ne souhaitant pas l'en sortir de force devant sa fille. Cependant, le phaseur n'a pas eu autant d'effet sur Khan que Scotty et Kirk l'espéraient et celui-ci se relève et les attaque. Il brise la jambe de Carol, et écrase le crâne de l'amiral Marcus.

USS Vengeance detonating.jpg

Le Vengeance explose

Khan appelle l’Enterprise et ordonne à Spock de lui livrer les torpilles. Spock refuse, mais Khan lui fait remarquer qu'il peut les obtenir lui-même en désactivant simplement les systèmes de survie de l’Enterprise et de laisser tout son équipage suffoquer. Ses hommes étant cryogénisés, ils n'ont pas besoin de respirer. Spock finit par céder et aide Khan à localiser les torpilles. Khan les téléporte en sécurité à bord du Vengeance, puis renvoie Kirk, Scotty, et Carol Marcus sur l’Enterprise avant de rouvrir le feu.

À son insu cependant, Spock a fait armer les torpilles à photons avant qu'elles ne soient téléportées. Elles explosent alos, endommageant le Vengeance au-delà de tout espoir. Khan est pétrifié, croyant avoir perdu son équipage. Mais le Dr McCoy rassure Kirk : Spock a ordonné que les cryotubes soient retirés, et ils sont en sécurité à l'infirmerie.

USS Enterprise falling to Earth.jpg

L’Enterprise commence à perdre de l'altitude

Les moteurs sont complètement hors service, l'alimentation principale est en panne et celle de secours gravement touchée. Le vaisseau, qui était en orbite autour de la Terre, commence rapidement à perdre de l'altitude. Spock ordonne à tout le personnel d'abandonner le navire, mais l'équipage refuse, prêt à sombrer avec lui. Kirk et Scotty s'efforcent d'atteindre la salle des machines, un trajet rendu délicat par le vaisseau qui commence à basculer sur lui-même. Ils se retrouvent accrochés à la rambarde d'une passerelle, à deux doigts de lâcher prise, mais sont sauvés in extremis par Chekov.

Quand ils atteignent enfin la chambre intermix, ils découvrent que les injecteurs sont hors d'état. Kirk décide de les réparer lui-même. La chambre, cependant, est saturée de radiations mortelles. Scotty tente de l'en dissuader, mais Kirk l'assomme puis passe le sas. Il parvient à remettre de l'injecteur en place à coups de pieds et celui-ci se relance. Alors que le vaisseau pénètre dans l'atmosphère, les réacteurs s'activent soudain et l’Enterprise se stabilise au-dessus des nuages.

Kirk's hand on glass, Spock salutes.jpg

"J'ai peur, Spock..."

Spock screaming Khan.jpg

"Khaaaaaaaaaaaaaaan!!"

Les systèmes reviennent progressivement à la normale. Quand il reprend connaissance, Scotty appelle Spock et lui demande de venir d'urgence en salle des machines. En arrivant, Spock se rend devant le sas de la chambre, contre lequel Kirk est couché. Tant que la chambre n'est pas décontaminée, il est impossible de l'ouvrir. Spock dit à Kirk qu'il a sauvé le vaisseau. Kirk félicite Spock pour s'être servi de ce que Khan voulait contre lui. Spock répond que c'est ce que le capitaine aurait fait. Kirk lui rétorque que se sacrifier pour sauver l'équipage est ce que Spock, lui, aurait fait.

Se sachant condamné, Kirk avoue à Spock qu'il a peur, et lui demande comment il peut faire pour ne rien ressentir. Spock, lui-même en larmes, admet qu'il ne sait pas, et ne parvient pas à contenir ses émotions. Kirk commence alors à dire à Spock pourquoi il lui a sauvé la vie sur Nibiru, mais Spock le sait déjà : "Parce que vous êtes mon ami". Kirk pose sa main contre celle de Spock tandis que le Vulcain l'appuie contre la vitre selon la coutume de son peuple. Kirk succombe alors à l'empoisonnement aux radiations et s'éteint. Toute la rage et la haine ressentie envers l'homme responsable de la mort de son ami explose à ce moment en Spock, et il hurle le nom de Khan !

Le Vengeance hors de contrôle poursuit sa chute, dépassant l’Enterprise. Khan ne pense plus maintenant qu'à venger son équipage, et oriente son vaisseau de façon à l'écraser sur le quartier général de Starfleet. Le Vengeance rase Alcatraz, la baie de San Francisco et la ville elle-même, nivelant tout sur son passage.

Vengeance comes to San Francisco.jpg

le Vengeance s'écrase sur San Francisco

De retour sur la passerelle, Spock ordonne à Sulu et Chekov de localiser Khan, l'estimant tout à fait capable de survivre à l'accident. Les détecteurs le retrouvent, mais il y a trop d'interférences pour pouvoir le téléporter sur l’Enterprise. Spock décide de faire le chemin inverse et se fait téléporter sur Terre pour l'intercepter.

Après une course-poursuite à travers le chaos qui a maintenant englouti la San Francisco, Spock rattrape Khan sur le toit d'un véhicule de secours. Khan parvient rapidement à désarmer Spock, et les deux combattants se lancent dans un corps-à-corps acrobatique.

À l'infirmerie, le corps de Kirk repose sans vie, entouré du Dr McCoy, de Carol Marcus et de Scotty. Sous le choc, McCoy retourne à son bureau quand son regard se pose la tribule morte sur laquelle il a testé le sang de Khan... et qu'il se rend compte qu'elle se met à ronronner. Réalisant soudain quels effets a le sang génétiquement amélioré, il ordonne qu'un des membres d'équipage de Khan soit retiré de son cryotube, réanimé et maintenu en coma artificiel. Il place Kirk en hibernation de façon à préserver ses fonctions cérébrales, mais il n'a pas plus de sang de Khan en stock – il a besoin que Khan soit ramené vivant.

Spock est toujours en train de se battre avec Khan, à force égale. Khan essaie de sauter sur un autre véhicule de transport mais le Vulcain le suit, prouvant que ses capacités physiques rivalisent avec les siennes. L'équipage ne parvenant pas à entrer en contact avec lui, Uhura décide de se faire téléporter elle-aussi. Elle se rematérialise sur le transporteur et tire sur Khan avec un phaseur réglé sur paralysie. Bien qu'elle ne parvienne pas à l'assommer pour autant, Khan est suffisamment distrait pour permettre à Spock de prendre l'avantage. Il lui casse le bras et de rage, commence à le rouer de coups. Uhura crie à Spock ne pas tuer Khan : ils ont besoin de lui pour sauver Kirk. En réalisant que Kirk peut être sauvé, Spock recouvre son contrôle émotionnel et assomme Khan d'un dernier uppercut.

Kirk's Speech.jpg

Le discours de Kirk

Deux semaines plus tard, Kirk se réveille dans un lit d'hôpital à San Francisco. Le Dr McCoy a créé un sérum à partir du sang de Khan, qui lui a permis de le ressusciter. Kirk remercie Spock de lui avoir sauvé la vie. Spock, à son tour, exprime son soulagement qui Jim soit bien vivant.

Ailleurs... Khan a été replacé dans son cryotube, et lui et son équipage sont entreposés dans un lieu inconnu.

Kirk and Spock embark on five year mission.jpg

La mission quinquennale commence

ÉpilogueModifier

Près d'un an après les évènements, Kirk fait un discours lors d'une cérémonie à l'occasion du lancement d'un USS Enterprise totalement reconstruit et de la première Mission quinquennale de Starfleet. Il y dit que Starfleet ne devrait pas laisser ses ennemis le distraire de savéritable mission : l'exploration.

Peu après, Kirk retourne sur l’Enterprise, où tout est en ordre pour commencer leur mission de cinq ans dans l'espace inexploré. Il reprend le fauteuil du capitaine à Sulu, qui le lui laisse en avouant que ce n'est pas une position désagréable. Kirk fait alors le point avec les différents postes : le Dr McCoy râle au sujet de la durée de leur mission. Scotty, qui est de retour à son poste d'ingénieur en chef en compagnie de Keenser, rapporte que les moteurs "ronronnent comme un chaton". Kirk souhaite la bienvenue à Carol Marcus au sein de son équipage et de sa famille. Spock exprime sa confiance dans le "bon jugement" de Kirk quant à leur première destination.

Sur ce, Kirk donne l'ordre à Sulu de lancer le vaisseau.

ProductionModifier

Versions française ou sous-titrée
Teaser français (HD)
STAR TREK INTO DARKNESS - bande-annonce "Announcement" VF01:19

STAR TREK INTO DARKNESS - bande-annonce "Announcement" VF

2ème teaser français (HD)
STAR TREK Into Darkness - Bande-Annonce VOSTFR01:58

STAR TREK Into Darkness - Bande-Annonce VOSTFR

Teaser superbowl français (HD)
Star Trek Into Darkness Bande Annonce Francaise Super Bowl00:31

Star Trek Into Darkness Bande Annonce Francaise Super Bowl

Teaser international français (HD)
STAR TREK INTO DARKNESS - bande-annonce VF02:12

STAR TREK INTO DARKNESS - bande-annonce VF

Versions anglophone et hispanophone
Teaser VOST japonais 12s en + (HD)
Star Trek Into Darkness - Extra Footage Japanese Teaser (HD)01:18

Star Trek Into Darkness - Extra Footage Japanese Teaser (HD)

Teaser 9 mars Kirk (HD)
Star Trek Into Darkness - NEW (Teaser) Trailer 2 HD 1080p01:18

Star Trek Into Darkness - NEW (Teaser) Trailer 2 HD 1080p

Promotion Earth Hour (HD)
Star Trek Into Darkness Earth Hour Promo Video Official02:47

Star Trek Into Darkness Earth Hour Promo Video Official

Teaser du 16 avril (HD)
Star Trek Into Darkness - Official Trailer 3 (HD) Benedict Cumberbatch02:31

Star Trek Into Darkness - Official Trailer 3 (HD) Benedict Cumberbatch

Teaser espagnol (HD)
Star Trek Into Darkness - Latin America TV Spot HD00:32

Star Trek Into Darkness - Latin America TV Spot HD


Le douzième film de la franchise Star Trek (plus connu comme Star Trek XII ou Star Trek 2) est la suite du film sorti en 2009, "Star Trek (film 2009)". Son développement a été annoncé le 30 mars 2009, plus d'un mois avant la sortie du onzième opus. Il est prévu qu'il sorte sur les écrans américains le 29 juin 2012[2][3]

J.J. Abrams et Bryan Burk produisent le nouveau film par le biais de leur société, Bad Robot Productions. Roberto Orci et Alex Kurtzman ont écrit le nouveau scénario, avec Damon Lindelof ; Orci, Kurtzman, et Lindelof sont également producteurs.

Au 25 octobre 2010, on ne sait pas si Abrams réalisera ou non ce nouveau volet. Il a toutefois déclaré précédemment qu'il ne serait pas contre le fait de réaliser une suite[4].

Le styliste Neville Page a annoncé que si les Klingons apparaissaient dans le film, il pourrait présenter une nouvelle variante de leur physiologie.[5]

Les auteurs avaient pour but de rendre le script à la Paramount pour Noël 2009, dans l'optique d'une possible sortie durant l'été 2011, mais la date de sortie a été reportée à 2012 puisqu'aucun script n'était prêt à l'approche de la date annoncée[6]

L'ensemble des acteurs principaux de "Star Trek (film 2009)" – interprétant les membres de l'équipage de l'USS Enterprise (John Cho, Simon Pegg, Chris Pine, Zachary Quinto, Zoë Saldana, Karl Urban, et Anton Yelchin) – sont sous contrat pour ce film[7].

Abrams a confié qu'avec la nouvelle ligne chronologique de la réalité alternée de "Star Trek (film 2009)", il serait "ridicule de ne pas être ouvert" à des idées comme la résurrection du James T. Kirk de William Shatner ou de choisir un nouveau Khan Noonien Singh. "L'idée, maintenant que nous sommes sur une nouvelle ligne chronologique, c'est de nous permettre d'utiliser n'importe quel ingrédient du passé – ou d'en introduire de nouveaux – pour créer de nouvelles histoires"[8] Interrogé à propos de Khan, Orci a précisé qu'il préférait développer d'abord l'histoire, et voir ensuite si Khan pouvait y trouver sa place[9].

On a également demandé à J.J. Abrams quel numéro porterait le film et il a fait remarquer que, s'il y avait une suite, "elle devrait avoir un titre plutôt qu'un numéro"[10].

Abrams et Orci ont confié au Los Angels Times qu'on leur avait rapporté que les fans voulaient que des situations nouvelles, modernes et pertinentes soient abordées dans le film[11]. A la fin du commentaire sur le DVD de "Star Trek: Insurrection", quelqu'un fait – en blaguant – référence à la suite sous le titre de Pineapple[12].

Lors du lancement du Blu-ray et du DVD de "Star Trek (film 2009)", Lindelof a indiqué que certaines scènes du nouveau film pourraient se dérouler durant la trame du précédent, soit entre 2233 et 2258. Orci a confié à Anthony Pascale qu'il relisait des romans d'Arthur C. Clarke et Larry Niven, et plus particulièrement La Poussière dans l'oeil de Dieu (dans un post sur leur forum), pour trouver l'inspiration, et qu'il revisionnait les épisodes de la série originale et examinait leurs histoires dans le contexte de la réalité alternée[13].

Selon le New York Times, une femme vulcaine pourrait faire son apparition dans l'histoire[14] : en effet, une paire d'oreilles vulcaines a été dessinée sur l'esquisse d'un personnage, et l'actrice Dichen Lachmen a publié une photo d'elle-même avec des oreilles et des sourcils vulcains dessinées en surimpression[15].

Le designer Neville Page a dit que s'il y avait des Klingons dans le nouveau film, il devrait explorer une nouvelle logique pour leur apparence – par exemple leurs cheveux longs – et donner à leur espèce une apparence plus variée, avec peut-être différentes races[16].

Selon le Los Angeles Time "Hero complex" en date du 30 novembre 2010, Alex Kurtzman et Roberto Orci annoncent tenir leur scenario.[17]

14 janvier 2011: les studios Paramount souhaiteraient que le film se fasse en 3D, mais J.J. Abrams n'est pas encore convaincu. D'une, il attend d'avoir lu le script (il n'a toutes fois toujours pas confirmé qu'il en serait le réalisateur), de deux il n'est pas un expert dans cette forme de réalisation. [18]

"Théoriquement, je n'ai rien contre la 3D, mais je ne suis jamais allé voir un film juste parce qu'il était en 3D. Mais dès que j'aurai lu le script, j'en saurai plus. Si à un moment quelqu'un pousse une arme vers la caméra d'un air menaçant, et qu'on me dise que ce serait mieux en 3D... alors je ne sais pas. Quoi choisir ? La 2D ou la 3D ?"

Simon Pegg annonce dans une interview que le tournage commencerait à l'automne 2011.[19]

27 juillet 2011: Lors d'une interview, Alex Kurtzman et Bob Orci, les scénaristes, ont laissé entendre que le tournage débutera en janvier 2012 et que la date de sortie du 29 juin 2012 était compromise à cause de l'énorme travail de post-production pour obtenir un film de qualité, la repoussant pour la fin 2012 voire 2013.[20] La date du 29 juin 2012 est désormais la date de sortie pour "GI Joe 2" chez la Paramount.

29 juillet 2011: J.J. Abrams a signé pour être le réalisateur du film. [21] [22] [23]

Avec le retard pris, le 23 novembre 2011, les studios annoncent la sortie du film pour le 17 mai 2013[24][24] et que celui-ci sera tourné en 3D.

À l'automne, alors que le casting est lancé, Abrams souhaite avoir Benicio Del Toro dans le rôle du méchant.[25] Mais au bout d'un mois de tractations Del Toro ne signe pas.[26]

Le retour de Bruce Greenwood dans le rôle de Christopher Pike semble être confirmé. [27]

TournageModifier

Le tournage débute le 15 janvier 2012.[28], pour une sortie le 17 mai 2013[24].

Hawaii qui avait été annoncée comme lieu de tournage pour servir de jungle n'a finalement pas été retenue. Les scènes seront tournées dans le sud de la Californie.[29] Comme la série "NCIS: Los Angeles" monopolise les Studios 8 et 9 de la Paramount, les autres lieux de tournage sont Budweiser Brewery, Dodger Stadium, Long Beach City Hall, MCAS Tustin, Vasquez Rocks.[30] et Pleasanton. [31]

Vers la fin de janvier 2012 de nombreuses photos volées apparaissent sur le net, on peut y découvrir Zachary Quinto et Benedict Cumberbatch combattant, puis aussi Zoe Saldana dans ce même combat.[32] Puis le 16 avril 2012 une nouvelle photo volée apparaît, montrant Spock en combinaison spatiale [33]. De nouveau le 24 avril, de nouvelles photos montrant des arbres rouges[34]

Le 30 avril, Leonard Nimoy est confirmé pour le retour de Spock.[35] et que Benedict Cumbertbatch reprendra bien le rôle de Khan Noonien Singh.[36]

Star Trek Into darkness wallpaper.jpg

Le 8 mai 2012, le tournage prend fin et début de la post-production.

Le 7 septembre, le site TrekMovie annonce que le film s'intitulera "Star Trek Into Darkness".[37]

Post-tournage / post-productionModifier

Le 29 mai, Simon Pegg annonce que ce qui se dit sur la présence de Khan Noonien Singh "n'est qu'un mythe".[38]

Le 9 juillet, Karl Urban annonce par erreur (?) que le méchant serait "Gary Mitchell". "Il est génial, il est un excellent ajout, et je pense que son Gary Mitchell va être exemplaire".[39]. Pourtant quelques jours avant, le 25 juin, Orci lors d'une interview à la radio confirmait qu'il n'y avait pas: "Janice Rand, Gary Mitchell, Charles "Charlie X" Evans, Ruk l'androïde et les Borgs."[40]

D'autant que Gary Mitchell apparaît dans "Where no man has gone before - reboot", collection d'histoires reprenant des épisodes TOS à la sauce de la chronologie alternative, ce comics reprend l'épisode de TOS: "Where No Man Has Gone Before", dans lequel Mitchell meurt comme dans l'épisode.
Star trek into darkness-Spock.jpg

1ère image du film

Le 4 septembre lors d'une émission aux États-Unis d'Amérique, J.J. Abrams a présenté "une seconde" de film. Cette image laisse apparaître Spock en combinaison dans le cratère d'un volcan.[41]

La campagne publicitaire commenceModifier

Le 27 novembre, le synopsis est révélé[42]

Le 3 décembre, la 1ère affiche est révélée.[43]

Le 6 décembre, le premier teaser est révélé sur youtube. La VOSTJA contient 12 secondes supplémentaires... Le site startrek-lefilm.fr est ouvert et donne toutes les sorties mondiales.

Le 10 décembre, la presse française assiste à la diffusion de 9 minutes de films.[44] Critique de Yves Raducka

Le prologue débute avec les personnages de Noel Clarke et Kayla Hassan qui semblent être des citoyens ordinaires du 23ème siècle. Après avoir petit-déjeuné, ils se rendent dans un hôpital pour voir une petite fille qui doit être leur enfant, inconsciente. La scène est sans dialogue avec une musique de Michael Giacchino. Benedict Cumberbatch arrive alors et dit qu’il peut les aider. Lorsque Clarke lui demande qui il est, Cumberbatch sourit.
La deuxième partie montre l’Entreprise au milieu de la planète rouge vue dans le trailer. Kirk et McCoy rendent visite incognito aux autochtones mais doivent fuir. Pendant ce temps, l’Enterprise contrôle la mission depuis le fond de l’océan. Pendant ce temps, Spock, Uhura et Sulu se rendent près d’un volcan avec une navette. Spock doit l’empêcher d’entrer en éruption et va à l’intérieur.
ST ID Spock -- Kirk.jpg

Le 11 décembre, Trekmovie révèle les noms de certains personnages: Alice Eve serait "Carol Marcus", Benedict Cumberbatch serait "John Harrison". Mais ces informations restent à surveiller.[45]

Le 17 décembre, le 2ème teaser est révélé sur youtube.

Le 3 février 2013, un teaser avec de nouvelles images est diffusé lors du superbowl aux USA.

On place la barre plus haut (HD)
Star Trek 2 Into Darkness "On Place la Barre plus Haut !"01:22

Star Trek 2 Into Darkness "On Place la Barre plus Haut !"

Le 26 février, J.J. Abrams présente "On place la barre plus haut"

Le 9 mars, le 3ème teaser est révélé sur youtube. Celui-ci se concentre sur le personnage de James Kirk.

Le 21 mars, le 4ème teaser est révélé sur youtube. Une nouvelle affiche se cache dans le teaser. (voir ci-dessous)

Le 23 mars, une bande promotionnelle est présentée durant "Earth Hour" à London.

Le 8 avril, une nouvelle affiche est révélée.[46]

Le 12 avril, une nouvelle affiche est révélée par "trailers apple".[47]

Le 14 avril, une nouvelle affiche est révélée. 1ère affiche sur une série de 4 présentant des personnages (Uhura, Kirk, Spock et Harrison) Affiche Uhura[48][49].
Le 15 avril, l'affiche Spock est révélée.
Le 16 avril, les affiches Harrisson et Kirk sont révélées, ainsi que le dernier trailer.[50]

Billet pour la soirée et avant-première de STID.jpg

Billet pour l'avant-première en Australie

Le 23 avril, soirée de gala et avant-première mondiale du film à Sydney en Australie au George Street Event Cinema[51] La tournée d'avant-premières se poursuit le:

  • Le 25 avril à Moscou en Russie.
  • Le 29 avril à Berlin en Allemagne
  • Le 2 mai à Londres en Angleterre
  • Le 14 mai à Hollywood aux Etats-Unis d'Amérique

Anecdotes et autres informationsModifier

  • En France, il fait 879 931 entrées.
  • En France, le 11 avril 2016, il est diffusé pour la première sur D8 une chaîne publique, il fait 678'000 téléspectateurs.

RécompensesModifier

AffichesModifier

Belgique / France / Suisse romande
Québéc
Anglophone - international
星际迷航:暗黑无界 - Chine
Chine - Hong Kong
스타 트렉 다크니스 - Corée du Sud
ვარსკვლავური გზა: ბნელში - Géorgie
En la oscuridad Star Trek - hispanophone
Sötétségben - Hongrie
האויב בתוכנו - סטארטרק - Israël
スター・トレック イントゥ・ダークネス - Japon
Além da escuridào Star Trek - lusophone
Стартрек: Возмездие - russophone
Taïwan
Star Trek: Do temnoty - Tchèquie
Bilinmeze Doğru: Star Trek - Turquie
Стартрек: Відплата - Ukraine
Neutres

MarchandisageModifier

Éditions francophones

1ères diffusions francophonesModifier

  • En France, le 11 avril 2016 sur D8

Personnel de productionModifier

Acteurs (Ici)
Cascadeurs
Doublures
Divers
Production Supervisor
Michelle Brattson
Production Controller
Chris Furia
Supervising Art Director
Ramsey Avery
Visual Effects Art Director
James Clyne
Art Directors
Kasra Farahani
Michael E. Goldman
Andrew E.W. Murdock
Harry E. Otto
Lauren Polizzi
On-Set Art Director
Jason Baldwin Stewart
Set Decorator
Karen Manthey
Assistant Set Decorator
Amanda Moss Serino
"A" Camera/Steadicam Operator
Colin Anderson
"B" Camera Operator
Phil Carr-Forster
"C" Camera Operator
John Skotchdopole
Librahead Technicians
John Bonnin
Adam Austin
First Assistant Photographers
Serge Nofield
Keith B. Davis
Second Assistant Photographers
Simon England
Andrae Crawford
Robert Campbell
IMAX Technician
Tim Lovasen
Film Loaders
Kristen Correll
Justin Zaffiro
Script Supervisor
Dawn Gilliam
Sound Mixer
Peter J. Devlin, C.A.S.
Boom Operator
David Fiske Raymond
Cable Person
Scott Solan
Video Operator
Daniel P. Moore
Video Assists
Peter Taylor
Michael J. Davis
Tom Loewy
Chief Lighting Technician
Christopher Prampin
Assistant Chief Lighting Technician
Mark Hadland
Chief Rigging Electrician
John Manocchia
Assistant Chief Rigging Electrician
Anthony T. Ofria
Fixtures Foreperson
Mike Visencio
Dimmer Operators
Joshua Thatcher
Scott Barnes
Electricians
Patrick R. Hoeschen
Hootly Weedn
Jimmy Ellis
Hal Groshon
Rigging Electricians
Kevin Lang
Edward J. Cox
Dickinson Luke
Ralph Johnson
Robert Allen
Gomidas Semerjian
Jerome Ward
John Cybulski
Fixtures Technicians
Michael Lyon
George Lozano, Jr.
Sean Roberts
Damon Liebowitz
Eric Davis
Generator Operator
Ted Basso
First Company Grip
Charley Gilleran
Second Company Grip
Andrew Taylor
First Company Rigging Grip
Kevin Fahey
Second Company Rigging Grip
Scott Hatley
Dolly Grip Operators
Brad Rea
Mike Moad
DJ Tedesco
Rigging Grip Forepersons
Carlos De Palma
Michael Hester
Don Telles
Grips
Mark Wojciechowski
Thomas Watson
Cameron Thorburn
Clayton Fowler
Rigging Grips
James Hughes
Andrew Sykes
David A. Gonzalez
Jose Gonzalez
Technocrane Operators
Brian McPherson
Jason Conmay
Special Effects Supervisor
Burt Dalton
Special Effects General Foreperson
Dale Ettema
Special Effects Forepersons
Gintar Repecka
Terry P. Chapman
Albert Delgado
Special Effects Shop Forepersons
David Greene
James Henry
Pyro Forepersons
Anthony Simonaitis
William Aldridge
Set Pyrotechnics
Blumes Tracy
Special Effects Rigging Foreperson
William G. Curtis
Tool Person
Chris Adams
Assistant Chief Rigging
Christopher Jones
Mechanical Engineer
Douglas M. Calli
Electrical Engineer
Arnold E. Peterson
Special Effects Technicians
Michael D. Roundy
Ronald Goldstein
Supervising Location Manager
Becky Brake
Location Manager
Stephen Woroniecki
Assistant Location Managers
Kathy McCurdy, LMGA
Peter Gluck
Golden Rob Swenson
Leo A. Fialho
Christina Beaumont
Scott Trimble
Property Master
Andrew M. Siegel
Assistant Property Masters
Josué Rodriguez
Chela Fiorini
Props
Melissa Harrison
William P. McGinley
David Eland
Paul J. Preshaw II
Lead Persons
Scott Bobbitt
Eric Ramirez
Set Dressers
Richard Andrade
Greg Lynch
Robert Sica
Anne Tobin
On-Set Dresser
Merdyce McClaran
Set Designer
Robert Fechtman
Prop Shop Supervisor
Damon Allison
Set Decoration Models by
Quantum Mechanix
Assistant Costume Designer
Ann Foley
Costume Supervisor
James Tyson
Key Costumer
Dawn Y. Line
Costumers
Corey Deist
Stacy L. Tyson
Lauren Pratto
Gillian Waterman
Kiersten Ronning
Betsy Glick
Julie Lauritzen
Sean Haley
Stacia Lang
Bill Traetta
Joseph Richard Collins
Karine Avakyan
Kacy Treadway
Laurel M. Taylor
Karen Mason
Mila Hermanoski
Jen Starzyk
Set Costumers
Myron Baker
Lisa A. Doyle
Antonio Almaraz
Jason M. Moore
Cutter/Fitter
R.A. Hossie
Table Persons
Patrick J. Rogers
Mary Jegalian
Varsenik Vicky Antonyan
Hermine Keossian
Drapers
Heather Vandergriff
Teresa Jimenez
Hasmig Karagiosian
Tailors
Francisco Mares
Luis Jimenez
Jorge Hernandez
Julio Medina
Juan Carlos Jimenez
Dyer/Textile Artist
Phyllis Thurber-Moffitt
Textile Artists
Dennis McCarthy
Matt Reitsma
Milliners
Jill Tomomatsu
Jill Thraves
Costume Illustrators
Keith Christensen
Phillip Joseph Boutté Jr.
Constantine Serkis
Speciality Costumes By
Film Illusions, Inc.
Creatures Created By
AFX Studio
Creature Design By
Neville Page
Makeup Department Head
David Leroy Anderson
Assistant Makeup Department Head
Deborah Patino Rutherford
Makeup Artists
Karen Iverson
Vera Steimberg
Don Rutherford
Jeanne Van Phue
Makeup Effects Artists
Dave Snyder
Barney Burman
Jamie Kelman
Brian Sipe
Scott Wheeler
Hair Department Head
Mary L. Mastro
Assistant Hair Department Head
David Danon
Key Hairstylist
Janine Rath-Thompson
Hairstylists
Sheryl Blum
Michele Payne
First Assistant Editors
Julian Smirke
Rita DaSilva
Assistant Editors
Matt Evans
Robert Stambler
Nathan Orloff
Evan Schiff
Visual Effects Editor
Martin Allan Kloner
Assistant Visual Effects Editor
Kerry Joseph Blackman
Previs Editor
Adam Gerstel
Post Production Supervisor
Jessica Parks
Post Production Assistants
Ailene Roberts
Carson Horvath
Anahuac Valdez
3D Producer
Phelicia Sperrazzo
3D Coordinator
Alicia Drury
3D Assistant Coordinator
Tony Damjanov
Playback/Graphics Manager
Cindy Jones
Supervising Engineer
Monte Swann
Operative Supervisors
Jared A. Rosen
Dave Landaker
Video Projectionist
Dan Murbarger
Production Coordinators
Jenny Sandell
Nick Jordan
Assistant Production Coordinators
Sara Bartkiewicz
David Heffler
Production Secretaries
George J. Hrico
Sean Gerace
Digital Asset Manager
Blake Fabian
IT Consultant
Derek Woods
Second Second Assistant Director
Kevin O'Neil
DGA Trainees
Kathleen Doise
Sally Edwards
Casting Associate
Erica Silverman
Casting Assistant
Jessica Sherman
Background Casting
Maryellen Aviano
Unit Publicist
Heidi Falconer
Still Photographers
Zade Rosenthal
Jaimie Trueblood
First Assistant Accountants
Gene Strange
Jamie Daddio
Second Assistant Accountants
Jerry Carville
Tauren Deatherage
Dee Benardello
Jason De Meo
J.P. Arias
Peter Woods
Payroll Accountant
Irene Naydichev
Assistant Payroll Accountant
Brian Cote
Payroll Clerk
Patrick O'Connor
Construction Accountant
Marisol Jimenez
Assistant Construction Accountant
Talia Leone
Location Accountant
Susan Ines Fattorini
Visual Effects Associate Producer
TJ Falls
Visual Effects Plate Coordinator
Chris Antonini
Visual Effects Data Wranglers
Jason Chen
Andy Halseth
John Tyler Ott
Visual Effects Assistant Data Wrangler
Peter Tobyansen, Jr.
Visual Effects Assistants
Jennifer Ivy
Diane Coote
Assistants To Mr. Abrams
Ryan Parrott
Morgan Dameron
Gina Atwater
Assistants To Mr. Burk
Max Taylor
Alex Leibowich
Assistant To Mr. Lindelof
Josie Kavaddy
Assistant To Mr. Kurtzman
Kim Cavyan
Assistant To Mr. Orci
Ben Kim
Assistant To Mr. Chernov
Cindy Marcari
Assistant To Mr. Ellison
Bill Bost
Assistant To Ms. Goldberg
Matt Grimm
Assistant To Mr. Schwake
Natalie Masciale
Production Assistants
Mark Kenny
Kyle Musselman
Brian Runnels
Katie Anderson
Kristen Schreck
Daniel Baxter
Chris Bryant
Jessica Hickam
Marcela Coto
Carey Field
Andrew Stahl
Erin Levine
Ryan J. Pezdirc
Teri Barber
Jacon Brades
Holly Field
Jessica McMunn
Adam Rejwan
Aaron Jackson
Shawn D. Bronson
Callie Andreadis
Sarah Snyder
Emily Hoang
Anna Leah Seltzer
Samantha Dewey-Gartner
Ailene Roberts
Jaime Mengual
Ali McGee
Skye Stewart-Short
Lily Fettis
Lauren Warner
Gillian Hadland
Kevin Houlihan
David Karp
Kelly Berthold
Post Production Sound Service By
Skywalker Sound
A Lucasfilm Ltd. Company
Marin County, California
Supervising Sound Editor/Sound Designer
Ben Burtt
Supervising Sound Editor
Matthew Wood
Re-Recording Mixer
Andy Nelson
Re-Recording Mixer/Additional Sound Designer
Will Files
Additional Re-Recording Mixer
James Bolt
Additional Sound Designer/Sound Effects Editor
David Acord
Sound Effects Editors
Malcolm Fife
Dustin Cawood
Pascal Garneau
Dialogue Editors
Cheryl Nardi
Steve Slanec
ADR Editor
Stuart McCowan
Foley Editors
Kevin Sellers
Frank Rinella
Assistant Supervising Sound Editor
Coya Elliott
Assistant Sound Editor
Trey Turner
Foley Artists
Sean England
Ronni Brown
Foley Mixer
Tony Eckert
Foley Recordist
Clint Smith
Assistant Re-Recording Mixer
Tony Villaflor
Recordists
Danielle Dupre
Ryan Cole
Re-Recording Engineer
Tom Lalley
Engineering Services
Doug Ford
Brian Long
Digital Editorial Services
Danny Caccavo
Ryan Frias
Bonnie Wild
Post Production Sound Accountant
Renée Russo
Post Production Facilities Provided By
20th Century Fox Studios
Music Editors
Alex Levy
Ramiro Belgardt
Assistant Music Editor
Paul Apelgren
Music Orchestrated And Conducted By
Tim Simonec
Music Score Coordinator
Andrea Datzman
Additional Orchestrations By
Brad Dechter
Norman Ludwin
Andrea Datzman
Cameron Patrick
Larry Kenton
Marshall Bowen
Susie Benchasil Seiter
Music Preparation
Booker White
Orchestra Contractor
Reggie Wilson
Vocal Contractor
Bobbi Page
Music Recorded And Mixed By
Joel Iwataki
Scoring Engineer
Denis St. Amand
Recordist
Tim Lauber
Scoring Stage Managers
Tom Steel
Christine Sirois
Pro Tools Engineer
Vincent Cirilli
Additional Score Preparation
Marshall Bowen
David Giuli
Jeff Kryka
Music Recorded And Mixed At
Newman Scoring Stage
20th Century Fox
Music Consultant
George Drakoulias
Assistant To Mr. Giacchino
Dave Martina
Assistant Art Directors
Steve Christensen
Natasha Gerasimova
Art Department Coordinators
Christine Youngstrom
Andrea Carter
Set Designers
Lorrie Campbell
John Chichester
Timothy Croshaw
Kevin Cross
Tex Kadonaga
Tammy S. Lee
Anne Porter
Andrew Reeder
Scott Schneider
Easton Smith
Randall Wilkins
Jane Wuu
Graphic Designer
Clint Schultz
Concept Modelmakers
Jeff Frost
Jason Mahakian
Modelmaker
Dan Engle
Illustrators
Ryan Church
John Eaves
Victor Martinez
Steven Messing
Christopher Ross
Nathan Schoeder
Construction Coordinator
Chris Snyder
Construction Buyer
John Moore
Construction General Foreperson
Dale Snyder
Construction Forepersons
Stephen Andrew Gindorf
Andy Wedemeyer
Gerry Forrest
Jeffrey A. Brooks
Jerrold F. Brooks
Paul H. Roberts
Dennis Richardson
Propmaker Forepersons
Garry Bailey
Eirik Stout
Billy Liams, Jr.
Pete Anderson
Staff Shop Supervisor
Michael Carroll
Labor Supervisor
Scott Lodwig
Labor Forepersons
Lou Economides
Eddie Esparza
Paint Supervisor
Hank Giardina
Paint Forepersons
Neil Rust
Louie Esparza, Jr.
Erika Gray
Plaster Foreperson
Adam L. Barker
Lead Sculptor
Fred Arbegast
Tool Persons
Fredric Meininger
William Lodwig
Greens Supervisor
Jason Vanover
On-Set Painter
Andy Flores
Electronic Prop Shop Supervisor
Tom Pahk
Electronic Prop Shop Forepersons
Cory Faucher
Thomas Pelton II
Electronic Prop Shop Technicians
Lee Ford Parker
Bruce Giddens
Robin Reilly
Clark James
Jane Kilkenny
Ivan Srehspul
Thomas Zell
Picture Car Coordinator
Tim R. Woods
Transportation Coordinator
Tommy Tancharoen
Transportation Captains
Thomas Whelpley
Rock Leroy
Transportation Dispatcher
Lori Maxwell
Language Consultant
Britton Watkins
Medics
Kevin A. Canamar
Michael D. Hird
Nicholas Tolmasov
Craft Service
Michael Kehoe
James Kehoe
Randy Schwiesow
Eric Winn
Catering By
Gala Catering
Seconde unité de production
Roger Guyett
Production Supervisor
Cory Bennett Lewis
First Assistant Director
Clark Credle
Second Assistant Director
Francesco Tignini
Second Second Assistant Director
Aaron C. Fitzgerald
Director Of Photography
Bruce McCleery
"A" Camera/Steadicam Operator
Andrew Rowlands
"B" Camera Operator
Dale Myrand
First Assistant Photographers
Nino Neuboeck
Bob Hall
Second Assistant Photographers
Rodney Sandoval
Dan Schroer
Film Loader
Roxanne Stephens
Script Supervisors
Lisa McNeil
Vanessa R. Meier
Assistant Production Office Coordinators
Charlotte Rapak
Mo Stemen
Costumer
Donna Pollack
Chief Lighting Technician
Michael Ambrose
Assistant Chief Lighting Technician
Paul Howard
Dimmer Operator
Benoit Richard
Electricians
Shawn Duchscherer
John J. McGonegle
Greg Reyher
Daniel Controneo
First Company Grips
Joseph Macaluso
Peter Chrimes
Second Company Grip
Michael Travers
Dolly Grip
Michael Wahl
Grips
Douglas L. Wall
Ryan Louden
Robert Nelson
Glen Purdy
Sound Mixer
David Wyman
Boom Operator
Tom Caton
Special Effects Foreperson
JD Schwalm
Video Playback
Gary P. Martinez
Production Assistants
Kyle Mlodzik
Robert Parker Clemente
Christian Labarta
Transportation Captain
Brett Round
ILM Visual Effects Co-Supervisor
Patrick Tubach
ILM Visual Effects Producer
Luke O'Byrne
ILM Animation Supervisor
Paul Kavanagh
ILM Visual Effects Art Director
Yannick Dusseault
ILM Associate Visual Effects Supervisor
Patric Roos
Visual Effects And Animation By
Industrial Light & Magic
A Lucasfilm Ltd. Company
Digital Production Supervisor
Michael Bauer
CG Supervisors
Daniel Pearson
Robert Weaver
Compositing Supervisor
Jay Cooper
Digital Matte Supervisor
Barry Williams
Digital Model Supervisor
Bruce Holcomb
Viewpaint Supervisor
Ron Woodall
Creature Supervisor
Karin Cooper
Layout Supervisor
Tim Dobbert
Roto And Paint Supervisor
Trevor Hazel
Stereo Supervisor
Sean Mackenzie
Singapore Compositing Supervisors
Dave Dally
Alex Prichard
Visual Effects Editor
Lorelei David
Singapore Visual Effects Producer
Stuart McAra
Location Associate Visual Effects Supervisor
Eddie Pasquarello
Lead Artists
Damian Doennig
Thomas Fejes
Jean-Denis Haas
Sherry Hitch
Ondrej Kubicek
Ben O'Brien
Jerome Platteaux
Adrien Saint Girons
Greg Salter
Alex Tropiec
Lee Uren
Pieter Warmington
Todd Vaziri
Visual Effects Production Managers
Brian Barlettani
Lauren Carara
Karen Kelly
Cheng Pei Shan
Digital Artists
Michael Allen
Gianni Aliotti
Jessica Alcorn
Siau Yene Ang
Natalie Baillie
Santhoshi Balasubramaniam
Jacon Barreiro Dominguez
Sam Bassett
Chris Bayz
Florin Boieriu
Siksit Boonyodom
Sean Bittinger
Catherine Burrow
Owen Calouro
Christian Castaneda
Karhoe Chan
Can Chang
Kai Chang
Mark Chataway
Chin Chee Cheah
Jane Chen
Amelia Chenoweth
Kathy Chi
Terry Chostner
Marko Chuley
Chase Cooper
Sonia Contreras
Peter Daulton
Christopher Doerhoff
C. Michael Easton
Selwyn Eddy III
Will Elsdale
David Fish
Timothy Gibbons
John Goodson
Azzard Gordon
David Gottlieb
Jeff Grebe
Branko Grujcic
Indira Guerrieri
Michael Halsted
Jeff Hatchel
Jaime Jasso Hernandez
Neil Herzinger
Noel Hocquet
Bryan Horvat
Jen Howard
Kumsoon Hwang
Jiri Jacknowitz
Jennifer Kim
Stephen King
Jean Le Koh
Dean Koonjul
Michael Kriukow
Markus Kuha
Serena Lam
Yaocheng Lam
David Larochelle
Yann Larochette
Martin Larrivee
Keith Leung
Lyon Liew
Richard Lim
Loo Kim Lim
Patrick Marek
Simon Marinof
Mei Gangwen
Joseph Metten
Shuwan Mok
James Mohan
Timothy Mueller
Myles Murphy
Cameron Neilson
Jia Hao Ng
Lavanya Nobishwaran
Richard Oey
Woon Chi Ong
Phil Pham
Jason Porter
Christin Quek
Ben Radcliffe
Wajid Raza
Megan Rible
Greg Rochon
Petr Rohr
Amanda Ronai
Christopher Root
Thomas Schaedlich
Maureen Seng
Amit Sharma
Kodeeswaran Shenbagaram
Mark Siegel
Soh Wee Lian
Lionel Taillens
Srikalyan Tallapragada
Chin Kok Tan
Janice Tan
Jeffery Tan
Roy Tan
Tang Lai Lin
Masahiko Tani
Tay Chin Siong
Chad Taylor
Jeremie Touzery
Alan Travis
Yusei Uesugi
Martin Usiak
Jeff Vacanti
Marion Voignier
Vong Yong How
Colie Wertz
Eddy Wong
Gary Wu
Mark Youngren
Dean Yürke
Production Coordinators
Andrew Ewert
Pei San Kang
Pei'an Lau
Winston Ng
Concept Artist
Chris Bonura
Production Support
Cathleen Carden
Jennifer Coronado
Marie Gruet
Derek Johnson
Koh Yishan
Bhakti Patwardhan
Linli Lim
Rebecca Teo
Technical Support
Alexander Bess
Adam Ferrall-Nunge
Chee Jun Ghai
Jason Holt
Yeo Keng Hong
David Lenihan
David Marte
Albin Ng
Erik Pampel
Jason Snell
Delan Tai
ILM Visual Effects Executive Producer
Jill Brooks
ILM Executive Staff
Vicki Dobbs-Beck
Samir Hoon
Janet Lewin
Gretchen Libby
Visual Effects By
Pixomondo
Visual Effects Supervisor
Ben Grossmann
Visual Effects Producer
Richard Ivan Mann
On-Set Visual Effects Supervisor
Alex Henning
Digital Effects Supervisor
Adam Watkins
Compositing Supervisor
Dan Cobbett
Division Visual Effects Supervisors
David Burton
Simon Carr
Urs Franzen
Jörn Großhans
Thomas Lautenbach
Sven Martin
Saku Partamies
Michael Wortmann
Division Visual Effects Producers
Oliver Arnold
Laura Fitzpatrick
Sabrina Gerhardt
Pam Hammarlund
Annika Hirsch
Jing Li
Christopher Malessa
Franzisca Puppe
Christoph Zollinger
Global VFX Coordinators
Tommy Furukawa
Perry Kain
Visual Effects Editor
Brian Miller
Visual Effects Stereoscopic Supervisor
Del Depierro
Compositing TD
Tzuen Wu
Division Compositing Supervisor
Jan Adamczyk
Division Compositing Leads
Micah Gallagher
Mathew Giampa
Noll Linsangan
Igor Majdandzic
Stephan Schäfholz
Compositors
Xuzhen An
Zheng Bad
John Bowers
John Brubaker
Marco Castellani
Michael Dohne
Denny Ertanto
Kelly Fischer
Larkin Flynn
Florian Franke
Feng Gao
Tobias Gerdts
Ebru Gönül
Falk Hofmann
Dartayous Hunter
Chao Jiang
Niko Junge
Markus Kircher
Ivan Kokov
Patrick Kreuser
Wing Kwok
Yu Li
Qian Li
Anthony Lyons
Dirk Matzkuhn
Christophe Metz
Gonzalo Fernandez Moyano
Aymeric Perceval
Christian Pundschus
Thomas Martin Tallósy
Jonas Thorbrügge
Daniel Trezise
David Vivaldini
Sören Volz
Yanlin Wang
Lonni Wong
David Zaretti
Anton Zheltyakov
CG Supervisor
Enrico Damm
Division Lighting Leads
Rens Heeren
Benny Herudek
Hansoo Im
Jonas Nöll
Jiabin Tan
Tong Tran
Lighters
Ilya Astrakhan
Christian Bahr
Jürgen Billstein
Sergej C. Eichmann
David R. Espinoza
Daniel Fazel
Erik Fernando
Kevin George
Johannes Groß
Christof Müller
Manuel Rico-Freire
Tilo Spalke
Fikret Yildirim
CG Artists
Gareth Stevenson
Emerick Tackett
Vit Zelich
Modelers
Darrell Abney
Simon Brenner
Alexander Chiles
Marcos De Barros
Animation Supervisor
Sebastian Butenberg
Animators
Florian Friedmann
Berter Orpak
Bastian Wartenberg
Effects Supervisors
Pieter Mentz
Patrick Schuler
Effects Artists
Uli Baier
Andreas Bundenthal
Andy Byrne
Kevin Kim
Johanes Kurnia
Leon Loukeris
Dino Muhic
Danielle Romero
Look Development Artists
Max Riess
Guo-Feng Tang
Matte Painters
Damien Mace
Knuth Möde
Greg Szafranski
Bruno Werneck
Matchmove Supervisor
Steven Hansen
Division Matchmove Supervisors
Lianne Forbes
Martin Jurado
Matchmovers
Wenyi He
Dominik Müller
Ian Northrop
Johannes Weiß
Edward Yu
Wei Zhang
Peng Zhang
Roto/Paint Artist Supervisor
Lance Ranzer
Roto/Paint Artists
Annalyn Betinol
Jason Bond
Wally Chin
Trea Cotton
Bradley Gaines
Duff Chung-Pu Hsiao
Justin Pascal
Crystle D. Schrecengost
Dongyue Yang
TD
Le Zhang
Visual Effects Coordinators
Mona Mohr
Trina Renee
Marlies Schacherl
Adrian Steel
Yinai Sun
Shanshan Xie
Yunrong Yu
Momo Zhan
Visual Effects Global Production Manager
Natasha Ozoux
Visual Effects Executive Producers
Thilo Kuther
Christian Vogt
Visual Effects/Titles/Digital Intermediate By
Kelvin Optical, Inc.
Visual Effects Supervisor
Adam Gerstel
Digital Intermediate Supervisor
Juan Ignacio Cabrera
Main Title Design By
Andrew Kramer
Flame Artist
Brian Battles
Senior Compositors
Olaf Wendt
Tim Ledoux
Ken Littleton
Compositors
Dave Wolegemuth
Michael Jackson
Brian Begun
Roto Artists
Andy Halseth
Lauren Hulsey
Carlos Rosario
CG Animation
Brandon Fayette
Digital Artists
Alexander Alexandrov
Vintila Stefan Marius
Dustin Hudson
Fabian Buckreus
Robert Hommel
Robertino Hertz
Sérgio Gil
Thorsten Hary
Digital Intermediate Producer
Erin M. Davis
Production Support
Andrew Lee
Josh Tate
Dave Codeglia
James Codeglia
Chris Tonick
Zack Rosenblatt
Operation Manager
Beth Waisler
Visual Effects And Animation By
Atomic Fiction
Visual Effects Supervisor
Kevin Baillie
Digital Art Director
Chris Stoski
Compositing Supervisor
Woei Hsi Lee
Visual Effects Producer
Dale Taylor
Visual Effects Coordinators
Ayse Dedeoglu Arkali
Deandra Stone
Computer Graphics Supervisor
Mauricio Baiocchi
Animation Supervisor
Jenn Emberly
Lead TD
Jim Gibbs
TD's
Brian Freisinger
David Dame
Néstor Prado
Anselm von Seherr-Thoss
Matte Painters
Mat Gilson
Darin Hilton
Annemieke Loomis Hutchins
Leon Kogan
Digital Compositors
Youjin Choung
Aidan Fraser
Jedediah Smith
Mike Terpstra
Lead Developer
Alex Schworer
Visual Effects Editor
Alisa Simonds
Production Assistant
Cindy Lin
Visual Effects Executive Producer
Sandra Scott
Interactive Technology Design & Graphics By
OOOII
Future Technology Designer
W. Kent Demaine
Lead Designer
Jorge Almeida
Interactive Technology Designer
David August
Producer
Jennifer Sims
Motion Graphics Artists
Rudy Vessup
Blaise Kyle Hossain
Paul Luna
3D Artists
David Schoneveld
Andrew Tamandl
3D Conversion By
Stereo D
Stereo Executive Producers
William Sherak
Aaron Parry
Mike Gunter
Mike Bodkin
Head Of Stereography
Graham D. Clark
Stereo Producer
Adam Schardein
Stereographer
Brian Taber
Stereo Supervisor
David Phillips
Finaling Supervisor
Russell McCoy
Stereo Production Supervisor
Jessica Smith
Roto Supervisor
Bryan Higgins
Chief Technical Officer
Kuniaki Izumi
Head Of Software Development
Scott F. Johnston
Head Of Information Technology
Bryan Gauna
Stereoscopic Post Executive
Milton Adamou
VP Of International Production Services
Prafull Gade
Stereo Editorial Supervisor
Derek N. Prusak
Senior Stereo Editor
Greg Emerson
Stereo Editor
Michael G. Buck
Assistant Stereo Editor
Adrian Scherger
VFX Manager
Charles Giarratano
Ingest Manager
Bryan Burger
Roto Manager
Andrea Stephens
Finaling Manager
Tim Johnson
Creative Services Manager
Lindsey Kaiser
Operations Manager
Deborah Belz
Stereo Production Coordinators
Todd Hoppmeyer
Jeffrey Stewart
Rebecca Kramp
Andrew Eick
Javier Paz
Production Assistants
Adam Fisk
Paul Ingegnari
Tennille Alcindor
Dane Bergerson
Matt Gill
Pat O'Riley
Rebecca Andersen
Erik Barnes
Emma Sherrie
Depth Leads
Reginald Harber
Jeremiah Finn
Patrick Falenofoa
Tim Latham
David Maldonado
Brian Fanska
Farzad Namdjoo
Sr. Depth Artists
Anjel Alcaraz
Tony Noel
Carlos Mendoza
Ted Sandifer
Depth Artists
Carlos Zapien
David Miller
Francisco Estrada
James Davis
Jeffrey Warnhoff
Kevin Gallegly
Michelle Hunt
Peter Cromwell
Priscilla Landerer
Travis Fruci
Aaron Beyer
Alan De Castro
Cody Poag
David Blythe
Gerardo Navarro
John Trotter
Monica Castro
Peter Newbauer
Tasha Lyn Carlson
Vincent Rosas
Peter Newbauer
Carol Vanhook
Dustin Blaise
Francisco Estrada
Kevin Gallegly
Max Funke
Priscilla Landerer
Juan Ferra
Katie Hamberger
Roto Leads
Daniel Schrepf
Emily Francione
Adnan Siddique
Marvin Yanez
Sr. Roto Artists
Ian Kelly
Raphael Oseguera
Roto Artists
Hung Le
Kate Hupp
Levon Demirjian
Lisa Rogolsky
Demetrios Patsiaris
Ezra Pike
Maggie Balaco
Chris O'Mahony
Naran Naidoo
Alicia Heraper
Alfredo Scheker
Dena Massenberg
Jen Sorensen
Juan Alvarez
Finaling Leads
Chris Terry
Prasanna Kodapadi
Scott Mitchell
Marbella Calvillo
Grant Lee
Rene Dominguez
Dane Dass
Sr. Finaling Artists
Stanislav Shapetskiy
Jose Rovirosa
Derek Hanson
Jeannie Ben-Hain
Finaling Artists
Alvado Landaberde
Jackie Fenton
Jailin Chen
Jay Caguioa
Jose Alcarde
Lala Ghukasyan
Lucas Hull
Megan McCollum
Michael Colburn
Patrick Reilly
Sari Gennis
Seth Lickiss
Vanessa Lamarche
Galen Caulfield
Dylan Sanchez
Brian Bentley
Jason Cutler
Damon Martinez
Joshua Deason
Khuong Tran
Gerry Kodo
Paul Ruiz
Sebastian Maldonado
Ryan Keely
International Production
Sourajit Bhattacharya
Nikita Agrawal
Yogesh Khedkar
Vishal Jaiswal
Vijaykumar Kadapatti
Sainath M. Shinde
Stephanie L. Phira
Shamitha Surendran
Bhavani Shankar Rad
International Artists
Saurash Ramchandra Shingare
Prem Shankar Kumar
Mayank Pandit
Hardik Rathod
Rajesh Nimje
Krunal Tadse
Nesar Ahmad
Dharmendra Nath Verma
Nidhi Sharma
Sherin Varghese
Sashwata Das
Vivek Kumar Singh
Anit Kumar Aman
Srikanth Reddy Jakka
Vishal Tyagi
Ankul Agarwal
Hima Balaji Pindi
Krishna Datta Singh
Faiyazul Haque
VFX Lead
Milady Bridges
Element QC Lead
Les Foor
Tracking Lead
Eric Sanford
VFX Artists
Beau Teora
Billy Morrison
Element QC
Alex Wolfe
Dennis Serras
Michael Brako
Jimi Clark
Tracking Artists
Michael Ligammare
Schuyler Anderson
Ryan Cleveland
Technical Support Staff
Val Dela Rosa
Rachel Decker
Sujitkumar Shirkar
William Hamilton
Mike Knox
Dadasaheb Shaikh
Mark Menaker
Thomas Tran
Zachary Rose
Amol Shinde
Mayur Khule
Nitin Nikumbh
Jeckson Eomilao
Niki Patterson
Software Development & Pipeline
Christopher Montesano
Yoon Kwan Charlie Kim
Jonathan Angelo
Joan Gauna
Brogan Ross
Nicholas Haines
Tomas Pulmano
Brian Hawkins
Andrew Dennis
Bruce Lamond
Andy King
Analyst
Evan Jackson
Previsualization & Postvisualization By
Halon Entertainment LLC
Previs & Postvis Supervisor
Bradley Alexander
Previs Supervisor
Daniel D. Gregoire
Previs Artists
Ian Adams
Buffy Bailey
Bryan Chojnowski
Stephen Deane
Kenny Digiordano
Brian Magner
Grant Olin
David Pritchard
Paolo Joel Ziemba
Jerry Zigounakis
Postvis Lead
Michael G. Jackson
Halon Producer
Patrice Avery
Digital Intermediate Provided By
Company 3
CO3 Executive Producer/Colorist
Stefan Sonnenfeld
Additional Color
James Cody Baker
Senior DI Producer
Andy Kaplan
DI Technologist
Mike Chiado
Color Assistant
Jordan Fox
Head Of Production
Devin Sterling
Account Executive
Jackie Lee
DI Accountant
Ian Sullivan
35MM/55MM Film & VFX Dailies By
Fotokem
Project Supervisors
Katherine Kane
Jose Parra
Mark Van Horne
Dailies Colorists
Brian Kahovec
Robert Tomaszewski
Dailies Film Timers
Don Capaferi
Kristen Zimmerman
DI Visual Effects Producer
Jason Pelham
Film Digitizing, File Based Transcoding By
NextLab, A Division of Fotokem
End Titles By
Scarlet Letters
Ben Schoen/Josh Schoen
Soundtrack Album On
Varèse Sarabande
Chansons
Theme From "Star Trek" TV Series
Written By Alexander Courage & Gene Roddenberry


"Body Movin' (Fatboy Slim Remix)"
Written By Mario Caldato Jr., Michael Diamond, Adam Horovitz, Tito Puente and Adam Yauch
Performed By Beastie Boys
Courtesy of Capital Records, LLC
Under License From Universal Music Enterprises


"Everybody Wants To Go To Heaven"
Written By Don Nix
Performed By Albert King
Courtesy Of Concord Music Group, Inc.


"The Growl"
Written By J.J. Abrams, Charles Scott, Anne Preven and Kassia Conway
Produced By Charles Scott
Performed By Conway
Courtesy Of Pulse Recordings
Courtesy Of Bad Robot Music And Video, LLC
"Ritual"
Written By Gerald Fried
"The Rage That's In Us All"
Written by J.J. Abrams, Charles Scott and Gary Lightbody
Produced by Charles Scott
Performed and Vocals Produced by Bo Bruce
Courtesy of Mercury Records
A Division of Universal Music Operations Limited
The Producers Wish To Thank
Siemens Medical Solutions USA, Inc.
Lawrence Livermore National Laboratory,
Operated By Lawrence Livermore National Security, LLC,
For The U.S. Department Of Energy's National Nuclear Security Administration.
Paramount Pictures Cooperation Did Not Receive Any Payment
Or Other Consideration Or Enter Into Any Agreement,
For The Depiction Of Tobacco Products In This Film.
American Humane Association Monitored The Animal Action,
No Animals Were Harmed. (AHAD 03780)
Kodak Motion Picture Film
Color By Deluxe
Filmed In Panavision
Dolby Atmos
DATASAT Digital Sound In Selected Theatres
Stereo D
(c) MMXIII Paramount Pictures Cooperation
All Rights Reserved.
The Persons And Events In This Motion Picture Are Fictious.
Any Similarity To Actual Persons Or Events Is Unintentional.


This Motion Picture Is Protected Under Laws Of The United States
And Other Countries. Unauthorized Duplication, Distribution Or
Exhibition May Result In Civil Liability And Criminal Prosecution.


Personnel de production francophone
Pour le nom des comédiens de doublage, voir article des acteurs.

Sociétés de productionModifier


Sociétés de production francophones

CitationsModifier

Mon équipage est ma famille ! N'est-il pas une chose que vous ne feriez pour votre famille ?

 — Khan Noonien Singh à James T. Kirk


Toi ! Tu as eu tort d'interrompre mon sommeil !

 — Khan Noonien Singh à Alexander Marcus

Acteurs / PersonnagesModifier

Pour le nom des comédiens de doublage, voir article des acteurs.

Personnages principauxModifier

Autres personnagesModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier

SourcesModifier

  1. [1]
  2. boxofficemojo.com (compte nécessaire)
  3. TechTV101.com : Star Trek 2 = Official
  4. TrekMovie.com : interview de J.J. Abrams
  5. TrekMovie
  6. ComingSoon.net : Star Trek Scribes Talk Sequel
  7. TrekMovie.com : Paramount thinks about ST sequel
  8. MTV.com : I wouldn't rule out anything
  9. Newsrama.com : Interview de Roberto Orci
  10. TrekMovie.com : conférence de presse de Mexico City
  11. Los Angeles Times - Will next Star Trek take Klingons to Guantanamo
  12. Ananas ou aussi pomme de pin : jeu de mot avec le nom de l'acteur Chris Pine.
  13. TrekMovie.com : interview de Orci et Lindelof
  14. NYTimes.com
  15. La photo sur YFrog.com
  16. TrekMovie.com : Star Trek creature designer talks Klingons for sequel
  17. Hero Complex
  18. Collider.com
  19. collider.com - Trekmovie.com
  20. Collider.com - Trekmovie.com
  21. empireonline.com
  22. movies.com
  23. deadline.com
  24. 24,0, 24,1 et 24,2 TrekMovie.com
  25. Variety.com
  26. Variety.com
  27. Hero Complex Los Angeles Time.com
  28. TrekMovie.com
  29. [2]
  30. onlocationvacations.com
  31. OnLocationVacations
  32. TrekMovie
  33. TrekToday
  34. OnlocationVacations
  35. TrekWeb
  36. trekMovie
  37. Trekmovie
  38. TrekMovie
  39. Totalfilm
  40. TrekMovie
  41. [Star trek into darkness-Spock.jpg Écran Large.com]
  42. écran large
  43. 1ère affiche
  44. Braindamaged
  45. Trekmovie
  46. Trekmovie.com
  47. Trailers.apple.com
  48. Trekmovie.com
  49. Trekweb.com
  50. [3]
  51. Trekmovie.com
Film précédent:
"Star Trek (film 2009)"
Films Film suivant:
"Star Trek Beyond"

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard